Mobilisation de ressources pour le G5 Sahel : Une réunion de haute importance ce 17 septembre à Nouakchot

Le Secrétaire Permanent du G5 Sahel a effectué au début du mois de septembre 2019, une visite de travail à Dakar. Au cours de cette mission, Monsieur Maman Sambo SIDIKOU, accompagné de l’Expert du G5 Sahel chargé de l’axe Résilience et Développement Humain, Kouldjim GUIDIO, a eu l’opportunité de faire le point de la coopération entre le G5 Sahel et les agences du Système des Nations Unies (SNU).

Les différentes séances de travail ont notamment permis aux deux parties de procéder à un tour d’horizon des activités en lien avec la mise en œuvre du Programme Investissements Prioritaires (PIP), conformément au « Plan de soutien Sahel » initié par l’ONU. Certaines des agences du SNU ont mis en exergue le niveau du financement, l’appui en personnel et le renforcement des capacités apportés au G5 Sahel, preuves supplémentaires du vif intérêt de l’ONU à soutenir son action. Dans son intervention, le Secrétaire Permanent a indiqué que beaucoup de choses ont déjà été faites mais demeurent invisibles pour les bénéficiaires et certains partenaires, d’où le besoin urgent d’une meilleure circulation de l’information, via notamment la mise en place d’une plateforme de communication commune afin d’améliorer la visibilité des actions entreprises dans la région du Sahel. Autre préoccupation : la mobilisation des ressources. En effet, la question du financement demeure l’une des préoccupations majeures, surtout en vue de la mise en œuvre adéquate des programmes de développement dans l’espace G5 Sahel. À ce sujet, la délégation du G5 Sahel a mentionné la volonté de l’organisation de mettre sur pied un fonds d’affectation spéciale (fiduciaire) qui regroupera tous les partenaires (EU, Arabes, Alliance Sahel,) et invite le SNU à se joindre à l’initiative. Aussi, il a été relevé la nécessité d’une stratégie globale de mobilisation des ressources pour soutenir plus pertinemment les efforts des gouvernements des pays du G5 Sahel. Dans cette optique, la tenue d’une réunion sur la mobilisation des ressources le 17 septembre à Nouakchott, à laquelle les agences du SNU sont conviées, constitue une bonne opportunité pour marquer davantage l’accompagnement de l’ONU au G5 Sahel. S’agissant spécifiquement du partenariat entre le G5 Sahel et le SNU, notamment de la coordination dans l’exécution du PIP, au niveau des axes Résilience et Gouvernance en particulier, il a été souligné l’importance d’établir une approche de mise en œuvre conjointe. Ceci étant dit, les deux parties ont convenu d’approfondir les échanges et de designer rapidement un point focal pour chaque pilier du PIP afin d’assurer un meilleur suivi des projets. Enfin, considérant l’urgence d’intensifier les actions de développement dans l’espace G5 Sahel, en concomitance avec les actions en matière de sécurité, un vibrant appel a été lancé à l’endroit de toutes les agences afin d’accélérer les interventions, en particulier en matière de consolidation de la paix ; de nutrition ; de sécurité alimentaire ; d’éducation ; de santé ; de création d’emplois ; de gouvernance ; d’accès à la justice et d’activités génératrices de revenus au profit des femmes et des jeunes .

Rose SISSOKO

Notre Voie

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here