Réussite du dialogue national : La Fédération RPM de Ségou s’engage

La rentrée politique des sections RPM de la région de Ségou a eu lieu le  samedi 14 septembre dernier à San en présence des militants venus en grand nombre pour la circonstance au centre d’animation pédagogique de San. L’occasion a été saisie par  les responsables d’évaluer la vie du parti afin de mieux préparer les tisserands pour les défis à venir comme la participation active du RPM à un dialogue national inclusif réussi et  le renouvellement des organes du parti : comités, sous-sections, sections, fédération.

La vie du parti et le dialogue national inclusif étaient les thèmes de la 2e  conférence régionale des sections RPM de Ségou. Ainsi, pour témoigner toute son importance, la cérémonie a vu la présence du  premier vice-président de la fédération RPM de Ségou,  Boubacar Touré, du secrétaire général de la section de San, Adama Desse Coulibaly, du  chef de délégation du BPN, l’ancien ministre Abdrahamane Sylla, l’honorable Mamadou Diarrassouba, Mme Djiré Djénéba Diarra, etc.

Les cadres du Rassemblement pour le Mali ont  invité les Tisserands de la région de Ségou à une participation active pour la réussite du dialogue national inclusif. Aussi, de permettre un bon déroulement du renouvellement des organes pour un congrès réussi avant les élections législatives et pour le couronnement du mandat d’IBK par un avancement progressif du Mali dans tous les domaines.

Le premier vice-président de la fédération de Ségou, Boubacar Touré, a félicité les militants de la région pour avoir porté le RPM au rang de première force politique à Ségou. Car, indique-t-il, à Ségou, le RPM compte quatorze députés et 426 élus municipaux dont 33 maires.

Toutefois, il précise qu’“être la  première force en est une chose et s’y maintenir est une autre paire de manche qui nous exige des efforts et des conduites”. Pour ce faire, M. Touré a invité ses partisans  à plus d’efforts et d’initiative. Avant de saluer le courage, l’engagement et l’accompagnement des partis de la majorité présidentielle ainsi que les associations et mouvements de soutien au RPM et à son candidat à la dernière élection présidentielle.

Face aux  multiples problèmes que traverse le pays actuellement, le chef de la délégation, Abdramane Sylla,  a invité les militants du RPM à plus d’engagement afin d’aider le président IBK dans le combat contre la pauvreté, l’insécurité, le terrorisme pour le développement du Mali.

Connu pour  son franc parlé, l’honorable Mamadou Diarrassouba a exhorté les militants à plus d’union pour échouer la campagne d’intox visant à fragiliser le régime d’IBK.

Ibrahima Ndiaye

(Envoyé spécial à San)

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here