Centre de formation professionnelle agro-alimentaire de Siby : Les travaux avancent normalement

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean-Claude Sidibé a visité hier le Centre de formation professionnelle agro-alimentaire de Siby (CAAS), situé à environ 45 km de Bamako. A son arrivée, le ministre Sidibé a été accueilli par le maire de Siby, Daouda Keïta et le sous-préfet Cheick Oumar Coulibaly. Première étape de la visite, le chef du département de l’Emploi et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie au chef du village de Siby. Ils se sont ensuite rendus sur le site du Centre de formation professionnelle agro-alimentaire de Siby.

Sur une superficie de 1,2 ha, ce site est financé par la Fondation Klaus Tschira dans le cadre de la coopération décentralisée entre la République du Mali et la République fédérale d’Allemagne. Les travaux sont en cours de réalisation sur ce site. Le ministre et sa délégation ont pu visiter tour à tour le bloc administratif, les dortoirs (d’une capacité de 40 à 60 personnes), les réfectoires et les latrines. Tous en phase de finition.
Le coordinateur national CAAS, Salaha Baby de la coopération allemande, s’est réjoui de cette visite du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. «Nous investissons pour le pays. Quand un ministre vient pour visiter cet investissement, ça fait plaisir», a-t-il dit, rappelant que la pose de la première pierre de ce centre a eu lieu en mars dernier. Par ailleurs, Salaha Baby a expliqué qu’ils sont à plus de trois milliards d’investissement. Les travaux sont à plus de 80% de réalisation. «L’électrification est déjà faite. Il ne reste que l’installation des appareils. Dans deux ou trois mois, on en finira avec le tout», a-t-il assuré.

Du chantier du CAAS, le ministre a mis le cap sur Kalassa. Dans ce village, la délégation s’est, tout d’abord, rendue dans la famille du défunt chef de village pour présenter ses condoléances. Elle s’est ensuite rendue à l’école de Kalassa où la Fondation à travers le projet a réhabilité deux salles de classes avec trois latrines et assuré l’électrification. Le coût global de ces travaux est estimé à plus de 2,250 millions de Fcfa.
Le représentant du directeur de cet établissement scolaire s’est réjoui de la visite du ministre dans son établissement. Abdoulaye Diallo a expliqué que les salles de classes de l’école de Kalassa avaient perdu leur toiture. Également, elles n’avaient ni porte ni fenêtre. «On nous a enlevé une épine des pieds avec la réhabilitation de ces deux classes. L’électrification qui a été faite va permettre à nos enfants d’apprendre dans des conditions idoines», a-t-il salué.
Au nom de la population de Kalassa, Abdoulaye Diallo a remercié le projet de construction du Centre de formation professionnelle agro-alimentaire de Siby pour les travaux réalisés. Le ministre, quant à lui, a remercié la population pour l’accueil à lui réservé. Me Jean-Claude Sidibé a annoncé l’équipement des deux salles de classes de tables blancs et la prise en charge de 100 jeunes filles dès leur scolarisation jusqu’au DEF dans le cadre du projet.
Pour boucler la visite d’une journée, la délégation s’est rendue sur le site qui est réservé pour la pratique dans le cadre de la formation et la transformation agroalimentaire. «Ce site d’une superficie de 6,5 ha va servir d’espace pour l’exploitation, la production, la transformation et la conservation», a expliqué Salaha Baby à la délégation. Précisant qu’il est destiné à faire des démonstrations pratiques au profit des apprenants.

Aminata Dindi SISSOKO

L’Essor

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here