CMA: la rançon de l’hypocrisie

La 38e session du CSA, qui devait se tenir ce lundi à Kidal é été annulée à la demande du président de la république. Ce report a été mal apprécié par la CMA qui, dans un communiqué, dénonce ladite décision. Mais la réaction des Maliens sur la toile ne s’est pas fait attendre. Ils accusent notamment ce groupe armé et ses alliées d’hypocrisie en ce qui concerne leur mauvaise foi de respecter l’Unité du Mali. Votre Facebookan du jour !

El maliano : Je suis navré. Quelle fuite en avant ! Le voleur crie au voleur. Je suis navré. Qui condamne les violences ? MNLA, HCUA, AQMI, MUJAO, MAA qui condamnent la violence. Je suis navré, Sidat encourage et remercie les femmes et les jeunes de Kidal qui ont été poussés dans les rues pour brûler et trainer le drapeau malien dans la boue. Sidat encourage et remercie les femmes et les jeunes poussés par CMA à saccager tous les symboles de l’État malien, notamment sur le bâtiment abritant les bureaux du gouverneur Ichrach. Et la communauté internationale, écoute ? Voyez comment on se moque du Mali encore une fois ? Sous la pression de la France, vous refusez la tenue de cette ignoble assemblée à Kidal pour crier haro ! Je suis navré. Qui a attaqué Ménaka, en 2012 ??? Et pour quelles raisons ??? Sur impulsion et les moyens techniques et militaires de qui ??? Je suis encore navré. Qui a tué les militaires et civils maliens à Aguelhok ??? Je suis navré qu’on accuse le gouvernement d’avoir annulé la tenue du CSA à Kidal. Oui, le gouvernement a raison de ne pas accepter les conditions et les dispositions exigées pour ce faire. Je propose que le Mali se désolidarise de ce CSA moribond. Je suis navré que ce CSA soit mis en place pour faire trainer le Mali dans la poudre, pour conduire silencieusement et impuissamment à la division du Mali. Je suis navré. Vivement le dialogue national inclusif. À bas l’accord d’Alger. Je suis navré que cette communauté dite internationale qui est à la solde et service de la France et l’Algérie. Je suis navré que l’Algérie tire doublement profit de la déstabilisation du nord Mali. Les rebelles consomment algérien (nourriture, carburant, trafic de marchandises, d’hommes, d’armes et de drogues).
Le terrorisme algérien s’endort, car tous les grands barons sont au Mali entretenus par la France. Je suis navré, car il n’y a aucune différence entre CMA et terroristes.
La journée, ils sont CMA. La nuit, ils sont Ançardine, Aqmi, Mujao. Le trait d’union est Hcua qu’Iyad a reçu à imposer. Je suis navré par ce communiqué laconique et narquois. Le Mali doit sévir et prendre toutes ses responsabilités en main Mort au CSA ! Et son accord dit d’Alger ! Mort à la CMA et alliés. Vive le dialogue inclusif pour le nouveau Mali.
Ils sont combien, ces rebelles pour s’octroyer tout ce droit ? Je suis navré. Qu’on ne fasse pas comme en Syrie !!! Vivement la présence des Russes pour nous sortir de là en arrêtant tous les plans de la France. Seules la CDEAO et l’UEMOA encore moins l’UA ne peuvent rien.

Kotokoto : Vivement les FAMAS à Kidal surtout après que le Drapeau de la République du Mali ait été vandalisé par ces Libyens égarés en quête de refuge. Il faut enfin que les vrais MALIENS qui sont aujourd’hui séquestrés et cloîtrés chez eux puissent sortir et s’exprimer librement à Kidal sans craindre ces voyous qui les terrorisent depuis 2012.

Mariko : Le monde change, le Niger est devenu tellement puissant qu’à lui seul, il est en train de changer la donne. Après avoir ouvertement dénoncé le statut de Kidal, les Nigériens ont quitté le CSA, et voilà que la réunion est annulée. Vraiment que Dieu nous donne un président comme Issoufou. C’est juste ce courage que nos dirigeants n’ont pas.

Touré : du grand n’importe quoi. L’allié des terroristes a empoché son argent pour l’organisation de ce CSA et se moque du reste. La CMA se moque du monde. Le gouverneur et les quelques préfets présents à Kidal sont gardés et «sécurisés» par les hommes de la CMA qui touchent pour cela, beaucoup d’argent du Mali. Le gouverneur est calfeutré dans son bureau et n’a aucun DROIT. Les chefs des services techniques santé éducation et énergie sont aussi enfermées et n’ont droit de prendre aucune décision. En fait, la CMA se moque du monde.

Ismael Diombelé : Il faut dire que le gouvernement malien, malgré toutes les difficultés aux qu’elle il est confronté, fait tout pour que l’accord soit appliqué dans son intégralité et ce mérite doit lui revenir. Je ne doute pas que ce spécial 22 septembre sera l’occasion une fois de plus de mettre en avant tous les efforts du gouvernement dans l’application intégrale de cet accord.

Hamza : Le comportement des Nations unies est parfois incompréhensif, on peut tout dire sauf que l’État malien ne met pas tout en œuvre pour la bonne tenue de l’avancement de cet accord de paix signé. Mais comme le dit si bien, de la république, le Mali doit être aidé financièrement aussi.

FATOU TOGO : Tout ce que nous demandons à ces groupes armés, c’est de laisser les armes et d’être de bonne foi quant à la mise en œuvre de l’accord de paix pour le retour de la paix et de la stabilité dans notre pays. Car comme nous l’avons si bien dit, le Mali est un et indivisible et KIDAL fait partie du Mali et le restera pour toujours.

BIBI : Ces groupes armés ne sont pas de bonne foi dans la mise en œuvre complète de l’accord pour la paix pour la paix et la sécurité dans notre pays. Alors, nous devons tous nous donner les mains, car la question de terrorisme nous concerne tous de près ou de loin. Donc, c’est ensemble que nous allons gagner.

GAFOU : Pour faire cette lutte contre le terrorisme pour nous débarrasser une bonne fois pour toutes de ces ennemis de la paix, il faut que nous nous unissons tous comme un seul homme pour faire cette lutte qui est universelle et qui nous concerne tous pour la paix et la sécurité dans nos ÉTATS.

Alpha sow : Une preuve de plus que les Nations-Unies sont de mèche avec ces bandits de la CMA. Pour preuve, les Nations-Unies restent passives face à cette déclaration des bandits de Kidal.

Aicha Walette : Nous devrons tous soutenir dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et de réconciliation nationale afin que les mouvements de contestation diminuent, à travers le pays. Ensemble, donnons-nous la main pour de bâtir un Mali émergent.

Fantichka Sow : Il est temps que les sanctions s’appliquent. Kidal est et démurera un territoire malien. L’Etat doit prendre ses responsabilités et faire comprendre à ces apatrides, le sens de l’indivisibilité du territoire malien.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here