Lutte contre la corruption et les tracasseries routières: Le projet Mali Justice outille les journalistes en journalisme d’investigation, au Fact checking, au journalisme de données et au mobile journalisme

Lundi 16 septembre 2019 a débuté à l’hôtel Maeva Palace la formation de 16 journalistes de tout bord confondu en journalisme d’investigation, au Fact checking, au journalisme de données et au mobile journalisme. Initiée par le Projet Mali justice en collaboration avec le réseau malien des journalistes d’investigation, la formation se poursuivra jusqu’au 20 septembre 2019. Durant une semaine, les participants seront outillés en technique d’investigation pour mieux faire face au fléau de la corruption et aux tracasseries routières.

L’objectif est de briser les chaines de la corruption qui font beaucoup de mal en Afrique de façon générale et au Mali en Particulier. Plusieurs éminents formateurs et journalistes comme Noel TADEGNON, professeur à l’école de journalisme du Togo partageront leurs expériences sur les thèmes comme : comprendre et informer sur la corruption, les techniques d’investigations, le journalisme de données et beaucoup d’autres thématiques nécessaires pour mener à bien le travail du journaliste d’investigation. Notons que le projet Mali justice est un projet financé par l’USAID axé sur la justice au Mali à travers ses trois composantes dont la troisième a pour vocation de lutter contre les tracasseries routières, #AucunPaiementSansQuittance.

Amadingué Sagara

Source: Soloni

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here