Mali : Commissariat de Police de Kalaban-Coro : Neuf (9) redoutables braqueurs de nationalité nigériane opérant à motos arrêtés

Le commissariat de Police de Kalabancoro a, à nouveau, réussi un grand coup. Fidèle à sa devise d’assurer la quiétude de l’ensemble de la population, dimanche 15 septembre 2019, la brigade de recherche dudit commissariat a mis hors d’état de nuire neuf redoutables braqueurs, tous de nationalité nigériane opérant à l’aide des motos “apaches” et a saisi tout un arsenal de logistique. En effet, depuis un certain temps le commissariat recevait des plaintes faisant état de braquage un peu partout à travers Bamako opéré par des individus évoluant par petit groupe sur des motos ” Apaches” de couleur noire.

Ainsi, la brigade de recherche dudit commissariat a reçu des informations sur l’existence de ces braqueurs à Magnambougou. Aussitôt informé, la brigade de recherche après une préparation minutieuse, a effectué une descente le dimanche 15 septembre 2019, au petit matin, au lieu indiqué. L’opération a permis d’interpeller 09 personnes, toutes se déclarant être de nationalité nigériane. Immédiatement une perquisition a été menée, ce qui a permis de saisir 03 motos dont 02 “Apaches” de couleur noire et plusieurs sacs à dos, vraisemblablement contenant des butins nous indique le commissaire Mamadou Mounkoro.

Interrogés sur les différents braquages, les suspects ont reconnu les faits. Selon eux-mêmes, leur dernière opération remonte au Samedi 14 septembre 2019 à Banankabougou où ils ont subtilisé un sac contenant plus de trois millions de francs cfa. Le sac contenant le montant indiqué a été retrouvé dans la chambre des malfrats au moment de leur interpellation.

Un mode opératoire impressionnant!

Interrogée, la racaille affirme avoir mené l’opération à bord de leurs motos. Leur mode opératoire consiste à se diviser en petits groupes de deux personnes. Un groupe surveille les clients qui entrent et sortent dans les banques, surveille leur opération et signale aux autres groupes la description des clients ayant fait de gros retraits. Ainsi, ces clients sont mis sous filature jusqu’au lieu où les braqueurs leur retirent l’argent pour ensuite disparaître comme du vent à l’aide de leurs fameuses motos “Apaches”.

Sambala Diallo déclarant en douanes, est la dernière victime de ces braqueurs. Nous lui avons rencontré au commissariat de Kalabancoro où il venait d’identifier son sac qui contenait sa carte AMO et autres effets personnels. Il déclare avoir été braqué le samedi 14 septembre aux environs de 11h à Banankabougou non loin de la Cour d’Appel de Bamako et son sac contenait trois millions quatre cent mille francs Cfa et des tissus bazin. Encore sous le choc il nous confie : « J’étais sur ma moto lorsque j’ai été coincé par deux motos Apaches juste au niveau de la Cour d’Appel de Bamako. L’action a été rapide et je n’ai pas su comment ils ont pu enlever mon sac. J’étais très déçu et avait perdu tout espoir. L’argent ne m’appartenait pas et je ne savais pas trop comment l’expliquer pour qu’on puisse me croire. Heureusement pour moi, le commissariat de Kalabancoro a retrouvé mes braqueurs. Je suis tout simplement ému. »

Le commissaire se dit satisfait du nombre de braqueurs retirer de la circulation et salue une fois de plus le courage et la coopération de la population sans laquelle cette arrestation ne serait sans doute pas possible.

ADS

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here