La jeunesse malienne se mobilise pour la souveraineté monétaire de leur pays

Un meeting d’information sur l’esplanade du boulevard de la Bourse du travail sous un soleil de plomb a eu lieu, samedi 14 septembre 2019. Il était organisé par l’ONG Urgences panafricanistes du Mali, présidé par Bassaro Sylla. Le meeting était principalement animé par le militant panafricaniste béninois Kemi SEBA.

Rappelons que Kemi Seba est un activiste et Président du parti Front Panafricaniste du Benin (FPB) qui milite contre les agissements de la Françafrique, contre le FCFA et pour l’Unité pleine et entière de l’Afrique.
Sur les pancartes et banderoles, on pouvait lire les slogans suivants : « Non à l’Eco, moyen d’élargissement de la zone franc ; Mort à la France et à ses alliés ; ce que les élites africaines ne font pas pour le peuple, le peuple le fera pour lui-même » etc.
Plusieurs figures de proue de la scène politique ont pris part à ce meeting. Il s’agit du Président du parti SADI Dr Oumar Mariko, de l’ancien Ambassadeur et Président du PACP, Niankoro Yeah Samaké, du député Moussa Diarra de la commune V, de l’artiste engagé Master Soumi, du responsable du Mouvement On a tout compris Adama Ben Diarra, Ibrahima Kebe de Faso Kanu, et des responsables du Parlement Populaire du Peuple (PPP) qui contestent la légitimité de l’Assemblée Nationale du Mali après la fin du mandat constitutionnel.

Dans son intervention, le Dr Oumar Mariko a affirmé que le discours de Kemi Seba renforce les positions du parti sur l’impérieuse nécessite de conquérir la souveraineté économique, politique et culturel de l’Afrique qui va au delà de la question monétaire. Il a adressé sa motion à la jeunesse malienne consciente pour le combat pour des infrastructures routières de qualité.
Pour sa part, l’Ambassadeur Yeah Samake a déploré l’arrestation de l’activiste Kemi Seba à l’aéroport international Bamako -Senou avant d’affirmer son adhésion à la souverainité monétaire de l’Afrique.

Les activistes Adama Ben Diarra, Bassaro Sylla se sont succédé au micro pour fustiger le régime du président Ibrahim Boubacar Keita.
Enfin, l’invité du jour, Kemi Seba, a, dans un discours virulent, critiqué la présence militaire, économique et politique de la France au Mali et partout en Afrique, l’exploitation et le pillage systématique des ressources naturelles, énergétiques et minière de l’Afrique. Il a dénoncé avec véhémence l’oligarchie financière internationale (une infime minorité) qui concentre entre ses mains toutes les richesses du monde et voue à la misère et à l’ignorance l’écrasante majorité. En outre, le meeting a été mis à profit par l’invité pour expliquer à son assistance visiblement acquise à sa cause, le mécanisme de fonctionnement du Franc FCFA qui ne permet pas aux économies africaines d’être compétitives.
Pour finir, il a demandé au Président de la République de la France, Emmanuel Macron, de rappeler sans délai ses troupes militaires stationnées au Mali.
Alpha Sidiki SANGARE

Source : Canard déchaîne

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here