Moralisation de la vie Publique : Voici la liste des grands scandales occultés par la justice !

L’arrestation de Bakary Togola serait un bon signal si toutefois le Procureur du Pôle économique avait commencé par le commencement. Mahamadou Kassogué et Malick Coulibaly savent pertinemment que les premiers scandales sous le régime IBK ne sont pas les actes posés par Bakary Togola.

L’achat de l’avion présidentiel est un gris scandale que le Ministre Samaritain Malick et ses subordonnés de procureurs ont superbement sauté alors que l’avion n’a même pas de prix fixe. 17 milliards, 20 milliards, 21 milliards sont les prix d’achat d’un seul et même avion que les spécialistes évaluent à 7 milliards maximum le prix réel. Là aussi, c’est l’argent public, les impôts des pauvres citoyens qui sont volatilisés. Pourtant les coupables sont connus car le FMI les avait épinglés et poussés à la sortie du gouvernement.
Le scandale de la surfacturation des équipements de l’armée en 2015 a fait couler beaucoup d’encre et de salive et des noms sont cités, des opérateurs aux décideurs. Plusieurs dizaines de milliards de F Cfa ont été aussi volés avec des chaussettes qui seraient facturées à 40.000 F Cfa l’unité et des armements défectueux et surfacturés.
Le dossier du PMU-Mali où plusieurs dizaines de milliards de franc CFA ont été tirés de la caisse au bénéfice d’un clan familial. Les dossiers existent et de l’ancien DG Haïdara, qui a fui en France, à aujourd’hui il y a de gros milliards du Contribuable à recouvrer.
Le scandale des détournements et des marchés fictifs à EDM SA est aussi un gros vieux scandale qui devait intéresser le procureur.
Le dossier des engrais de 2015 qui épingle des dignitaires du RPM et des cadres du Ministère de l’Agriculture et de la Direction nationale de l’Agriculture (DNA).
La scabreuse affaire de marché gré à gré de l’Office du Niger à un avocat de l’appareil du pouvoir qui a coûté des centaines de millions.
Les détournements à ciel ouvert à l’Assemblée nationaleet les différentes missions et sorties de gros sous sans justifications…
Alors si Malick Coulibaly et Mahamadou Kassogué veulent vraiment donner l’impression de transparence il peuvent faire du sérieux en remontant un peu au lieu de bondir sur les récentes affaires. C’est déjà bien de commencer mais il faut commencer par le commencement. De nouvelles prisons sont en construction et il faut mettre tous ces gros voleurs de la République sans distinction aucune au gnouf. Il n’y pas de bons ou de mauvais voleurs.

Source: Le Matin

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here