Camp des jeunes filles de Koutiala 400 jeunes filles initiées aux notions de bonne conduite

Ces jeunes filles, toutes de confession chrétienne, venant de Kayes à Taoudénit, sont en retraite spirituelle dans la capitale de l’or blanc pour participer au camp des jeunes filles. Premier du genre, il s’agit, pour la communauté protestante de Koutiala, d’initier les jeunes filles durant une semaine sur les comportements à adopter en tant que femme, épouse et mère dans la société. Cette édition, parrainée par la Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, porte sur le thème » La jeune fille chrétienne ! Comment identifier sa position dans le monde actuel ? « . Le ton a été donné hier au centre Bethel de Koutiala devant une forte assistance.

yant fait le constat du relâchement des mœurs, en partie lié à la faiblesse de l’éducation sous toutes ses formes, la communauté protestante a décidé d’éveiller la conscience des jeunes filles sur les pratiques telles que la prostitution, le viol, la drogue, l’alcool, le port d’armes, notamment parmi la jeunesse.

Il s’agit donc pour cet espace de retraite spirituelle d’initier les jeunes filles sur le rôle prépondérant de la jeune fille, future mère de foyer.

Pour la Ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, quoi de plus normal que d’initier les jeunes filles au rôle de la mère qui est de veiller sur l’éducation des enfants en pleine mutation ? C’est d’ailleurs pourquoi elle a salué la pertinence du thème « La jeune fille chrétienne ! Comment identifier sa position dans le monde actuel ?« . Par ailleurs, cette cérémonie a été l’occasion pour la Ministre de renouer avec Koutiala où elle a vécu de nombreuses années à la recherche du bonheur exclusif des femmes. Elle a salué, au passage, ses sœurs chrétiennes avec lesquelles elle a de nombreux souvenirs en partage. A cet effet, elle les a exhortées à s’approprier les concepts dispensés durant la période de retraite spirituelle dont l’importance n’est plus à démontrer. L’exemple typique est le contexte général actuel où se pose avec acuité l’utilisation des nouvelles technologies qui rime avec beaucoup de soucis pour les parents. Elle précise que » le Mali de demain sera au rendez-vous des grandes Nations avec une jeunesse forte mentalement et spirituellement « .

Par ailleurs, les autorités locales et administratives se sont jointes à la Ministre pour saluer la pertinence de ce camp et se sont engagées à pérenniser ses actions en l’incluant au programme annuel de la faitière de l’association des femmes des églises protestantes (AMAFEP).

Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here