Assassinat crapuleux du commissaire de police à Niono : l’activiste Sékou Coulibaly activement recherché sur toute l’étendue du territoire national !

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de division Salif Traoré l’a promis. L’assassinat de la mort du regretté commissaire Tounkara dans l’exercice de sa fonction ne restera pas impuni. L’individu qui a incité la foule à la violence, le nomme Sékou Coulibaly en image est activement recherché par l’ensemble des forces de l’ordre et de sécurité du Mali.
La journée d’hier a été une journée triste à Niono, une foule incontrôlable s’est déchaînée sur le commissariat de police de la ville, saccager des véhicules d’interventions, et assassiner le commissaire de division Tounkara. L’un des acteurs de ces actes ignobles est cet homme que vous voyez en image. Sekou Coulibaly qui se dit Activiste à Niono, a profité de la situation pour appeler les uns et les autres à la révolte contre les forces de l’ordre et de sécurité de la localité. Quelle cruauté !! Quel qu’en soit la raison rien ne saurait justifié ces genres de barbaries dans un pays comme le Mali qui se dit civiliser. Selon les informations recueillies, les auteurs de cet acte ignoble et barbare parmi lesquels Sekou Coulibaly répondront devant leurs actes conformément à la loi.
Toujours selon les informations, l’État prendra toutes ses responsabilités et s’assumer pour mettre ce pays sur les rails . Quant à l’assassinat du commissaire Tounkara, que le nommé Sekou Coulibaly s’attende à des punitions exemplaires et sévères à la hauteur de son acte. Déjà la police nationale, la gendarmerie, la garde nationale , sont mobilisées à sa recherche. Selon nos dernières infos, Sekou, se cache quelques part dans le pays, mais avec toutes les unités spéciales à sa trousse, son arrestation n’est qu’une question de temps car déjà même les frontières sont sous un regard vigilant
Halte à la violence contre nos forces de l’ordre
Merci pour la compréhension
A suivre….
Ali24

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here