Festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance du Mali : L’Association Sportive de la Police (AS police) organise un match de football à la mémoire de feu commissaire divisionnaire IssiakaTounkara.

Le Mali a 59 ans ! L’AS Police de Bamako, à l’instar des autres années, n’est pas restée en marge des festivités du 22 septembre marquant l’accession à l’indépendance de la République du Mali. Elle a tenu à perpétuer l’une de ses activités phares : les compétitions sportives. Sauf que cette année, la fête a un visage particulier. Elle se passe dans la douleur. Le peuple malien en général et la police nationale en particulier ont encore du mal à digérer l’assassinat lâche et barbare d’un des leurs dans l’exercice de ses fonctions à Niono le vendredi 20 septembre 2019. Il s’agit du commissaire divisionnaire IssiakaTounkara. C’est donc dans ce cadre de recueillements que l’AS Police a joué un match avec l’AJSS de Kalabancoro pour saluer la mémoire du disparu. Comme on pouvait s’y attendre, la cérémonie du  lancement qui a démarré à 16h30 min a été marquée d’émotions. Pour la série d’allocutions c’est le chef du village de KalabancoroKôkô où s’est tenue la compétition qui lance le ton. Après avoir souhaité la bienvenue au public, il a dénoncé l’assassinat barbare du commissaire Tounkara avant d’appeler la population à soutenir la police nationale qui est là pour sa sécurité. À la suite, le maire de la commune rurale de Kalabancoro, M. TièkouraHamadoun Diarra dira que ce jour est à la fois un jour de joie et de tristesse. Jour de joie car c’est l’indépendance de la République du Mali et jour de tristesse parce que le peuple malien pleure un brave policier assassiné dans l’exercice de ses fonctions. Pour lui, c’est une journée de sensibilisation à l’endroit de la population qui doit comprendre que la police est là pour elle et se doit de l’aider à réussir sa mission de protection des personnes et de leurs biens. Après ces interventions, l’on a assisté aux jeux récréatifs pour enfants qui sont entre autres : la course aux sacs pour les garçons, la course aux cuillères à œuf pour les filles et les jeux de saut. Les trois premiers des différents jeux ont respectivement eu comme prix la somme 10000FCFA, 7 500 CFA et 5000 FCFA.

Après ces jeux, l’AS Police et l’AJSS ont disputé durant 90 min un match en hommage au commissaire divisionnaire Issiaka Tounkara, un match que l’AS police rapportera par un score de 2 buts à 1. Le commissaire adjoint de Kalabancoro SadioKono Tomota, secrétaire général de l’AS Police dira dans son intervention que c’est un assassinat lâche qui ne saurait être justifié avant de témoigner la voix pleine d’émotions: « Le commissaire Tounkara était un brave homme. Nous avons fait la même classe à l’université et je peux témoigner de son sens élevé de responsabilité. Si c’était des terroristes ou d’autres types de malfaiteurs qui étaient venus attaquer le commissariat de Niono, je suis convaincu que Tounkara combattra jusqu’à son dernier souffle. Mais face à la population, il a pensé au serment qu’il a prêté de protéger au prix de sa vie la population et est mort sans pouvoir se défendre. Il ne pouvait en aucun cas faire usage de son arme contre une population qu’il a juré de défendre et protéger. Il aimait Niono et sa population mais hélas!  »

Le maire de la commune de Kalabancoro a remis à titre posthume le Ciwara de héros national à IssiakaTounkara. C’est le représentant de la promotion 2005 dont est issu le défunt qui a reçu des mains du maire cette distinction. Une remise de trophée aux deux équipes mit fin à cette soirée pleine d’émotions comme pour dire, les années se suivent mais ne se ressemblent  pas. L’année 2020 sera la soixantième  anniversaire de l’indépendance du Mali. Espérons qu’elle soit plus glorieuse.

 

AmadinguéSagara

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here