CSCOM de Yanfolila: Mme Kéita Aïda M’Bo reverdit l’espace

Mme Kéita Aïda M’Bo a initié, en collaboration avec des associations de femmes dont Delendognouma de Bougouni, le jeudi 19 septembre, une journée de reboisement au Centre de santé communautaire du Cercle de Yanfolila. Plusieurs variétés d’arbres ont été plantées pour reverdir cet espace de santé.

« Rien que pour le quotidien des patients et du personnel, il fallait que le CSCOM reboise ses hectares perdus », a confié un membre de la délégation.

A Yanfolila, l’ex ministre de l’Environnement, de l’Assainissement, et du Développement Durable, accompagnée d’une forte délégation dont l’association Delendognouma de Bougouni, des ONG comme Acalogue, a été accueillie par les autorités. Avec ce beau monde, ce fut la plantation
d’arbres au Centre de santé communautaire de Yanfolila, ensuite la visite aux chefferies traditionnelles dont le chef de village.

L’opération est une initiative du ministre Kéita Aïda M’Bo, grâce à laquelle sont plantés des arbres dans la cour du Centre de Santé communautaire (Cescom) de Yanfolila. L’objectif est de reverdir cet espace sanitaire.

« C’est une première à laquelle nous assistons au Cescom de Yanfolila.On aura plus besoin des bâches pour les activités. Nous remercions le ministre Kéita Aïda M’Bo et son équipe pour cette initiative », a déclaré le 1er adjoint au Préfet du Cercle de Yanfolila, Hassana Arama. Avant de planter l’arbre qui portera son nom comme plusieurs autres personnalités du jour, il a rappelé l’adage qui dit : « celui qui a planté un arbre n’a pas vécu inutile. On vient alors de planter
des arbres, pas pour le Cescom de Yanfolila, mais pour le Mali entier, l’Afrique et le monde », a-t-il ajouté.

Cette initiative, une première, selon le porte-parole des femmes, est en lien avec la campagne de reboisement qui continue son petit bonhomme de chemin, à travers le pays.

« Le reboisement vise à inverser la tendance au déboisement qui compromet dangereusement l’avenir de notre pays qui est désertique sur une bonne partie de sa superficie », a indiquée la présidente de l’association des femmes de Yanfolila.

Selon la présidente des femmes de l’association Delendognouma, Ami Kanté, il s’agira, à travers des activités de ce genre, d’impliquer fortement ses sœurs à inverser le processus de perte de la
biodiversité.

Pour l’initiatrice, Mme Kéita Aïda M’Bo, il s’agit de relever les défis auxquels notre pays reste confronté, notamment les vents violents et l’érosion des terres.

Elle a invité les autorités sanitaires à soutenir cette initiative qui va s’étendre sur d’autres espaces du Cercle de Yanfolila, dans les années à venir.

Appréciée par les autorités administratives, politiques, de jeunesse et des femmes, cette présence de Mme Kéita Aïda M’Bo dans le cercle de Yanfolila n’est ni plus ni moins due au constat lors d’un passage. «Lorsque je travaillais au Padersi, fonds pour l’environnement mondial, il y a plus de 25 ans, je tenais à cette plantation dans la cour du CSCO. Que chacun veuille à l’entretien des arbres plantés. Je
reviendrai, incognito, un jour ».

Le médecin chef du CSCOM de Yanfolila, Dr. Salif Diallo, et le représentant du chef de village, Oumar Traoré, ont remercié Mme Kéita Aïda pour son initiative de planter des arbres dans la cour du Cscom. « Pendant la période de sécheresse, il est difficile de se faire une place », ont-ils déclaré.

Le coordinateur de la jeunesse UJUEMOA, Aly Koné, arrivé de Bougouni, se dit désormais engagé à encourager les jeunes à la protection de l’environnement. Comme lui, le ministre Aïda a invité les matrones et l’ensemble du personnel à faire vivre et entretenir les arbres plantés
par les différentes personnalités.

Avant de quitter, la délégation a rendue visite au chef de village de Yanfolila. Selon le porte-parole du chef de village, Zoumana Sidibé, Aïda a respecté une tradition, avant de formuler des bénédictions pour la suite de sa noble mission pour la cause de l’environnement et de
l’assainissement.

La remise d’enveloppe symbolique, de colas et une fatiya pour un Mali uni et prospère dans la paix, a mis fin à la visite.

Boubacar Diakité dit Sarr

Dépuis Yanfolila

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here