Fête de l’indépendance du Mali : Les idéaux de Modibo Keita et ses compagnons dévoilés aux jeunes

L’Association pour la promotion des idéaux des pères des indépendances Africaines (API-PIA) et l’Association Repères dans le but de la célébration de la 59è anniversaire de l’indépendance du Mali a organisé une conférence publique le Samedi 21 Septembre au mémorial Modibo Keita sur le thème : « Comment le président Modibo Keita et ses compagnons ont bâti le Mali indépendant et en quoi leur héritage peut nous servir aujourd’hui ? » les conférenciers Daouda Tekété et le professeur Issa N’Diaye ont éclairé la lanterne des jeunes sur les hauts faits de Modibo Keita et de ses compagnons qui avaient permis au Mali d’emprunter le chemin du vrai développement. Un élan cassé par le coup d’Etat du 19 Novembre 1968 qui a ouvert le boulevard de la dégringolade au Mali.

Daouda Tekété l’auteur «Modibo Kéïta, portrait inédit du président ” a entamé ses propos en brossant le brillant parcours scolaire du président Modibo Keita qui lui a mené jusqu’à l’école William ponty de Dakar où il est sorti major de sa promotion. Le président Modibo Keita et ses compagnons ont toujours été des exemples de bravoure, de combativité et étaient animés par un ardent amour pour le Mali explique-t-il. Toutes les actions posées par Modibo et ses compagnons visaient à rendre le Mali une référence en Afrique et dans le monde ajoute Tékété. Selon lui, le flambeau allumé par Modibo Keita et ses compagnons ne doit pas s’éteindre, c’est à la jeune génération soucieuse de mettre le Mali sur le rail qui doit s’impliquer dans le but de sauver le Mali.

De la genèse de la création de l’armée malienne en passant par la dislocation de la fédération du Mali, l’accueil triomphal réservé par les maliens à Modibo et ses compagnons ainsi que plusieurs hauts faits sur le plan international et sur la scène africaine ont été étalé par Daouda Tekèté. Le conférencier a raconté les piliers sur lesquels le premier président du Mali et ses compagnons se basaient afin de bâtir le Mali émergent tout en informant que ces piliers ont été déracinés par Moussa Traoré et ses collaborateurs. « Modibo et ses compagnons nous ont laissé un lourd héritage et c’est à la génération actuel de s’en servir pour honorer leur mémoire en bâtissant le Mali dont ils ont toujours voulu » a raconté Tékété. Le professeur Issa N’Diaye a commencé ses propos en s’attaquant au régime du dictateur Moussa Traoré.

« Le malheur du Mali a commencé en 1968 avec le coup d’Etat de Moussa Traoré et ses compagnons, c’est eux qui ont mis le pays à genou et il n’arrive toujours pas à se relever. Le matériel humain n’a jamais été dégradé que sous la dictature de Moussa Traoré Il y a eu cette tentative de falsification de notre histoire mais ils ne parviendront jamais à le faire a notre présence »a-t-il jeté. Il a invité les maliens à aller à la reconquête de l’indépendance du Mali car pour lui le Mali n’est plus un pays indépendant. Le professeur Issa N’Diaye a rappelé une phrase de Modibo Keita qui a dit qu’il a chassé les colons mais que si nous ne faisons pas attention que les traitres vont les faire revenir. Ils les ont fait revenir raison pour laquelle nous devons reconquérir notre indépendance regrette-t-il.

Modibo a eu le culot de prendre les grandes décisions concernant l’essor du Mali, un dirigeant doit être visionneur et Modibo l’était contrairement à ceux d’aujourd’hui a noté le professeur Issa N’Diaye. La jeune génération a le devoir de s’inspirer des exemples de Modibo et de ses compagnons s’ils veulent bien reconquérir l’indépendance du Mali tout en se détournant des pratiques avilissantes qui ont conduit le pays dans le gouffre conseille-t-il. Plusieurs témoignages poignants ont été faits sur la gestion de Modibo Keita et de ses compagnons qui n’avaient que seul leitmotiv le progrès du Mali.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here