Renouvellement du bureau des jeunes de l’ADEMA/PASJ : Qui bloque le processus ?

Sauf changement de dernière minute, le renouvellement du bureau du Mouvement national des jeunes du parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) aura lieu courant octobre 2019. Mais au rythme où les choses s’emmanchent, ces assises risquent d’être reportées au grand dam des jeunes du parti de l’abeille. Le président sortant et non candidat à sa propre succession, Lazare Tembely, est soupçonné de mener des manœuvres dilatoires.

Le mandat de l’actuel bureau du Mouvement national des jeunes de l’Adéma/PASJ, présidé par Lazare Tembely, est arrivé à terme. D’où l’urgence de la tenue d’un nouveau congrès. Déjà, trois candidats se sont déclarés pour succéder à Lazare Tembely. Il s’agit du premier adjoint au maire de Gao, Bouya Ben Maouloud, du député élu à Koro, Youssouf Aya, et de l’actuel Président directeur général de la poste et fils de l’ancien PDG du PMU-Mali, Ibrahim Haïdara.

Ces trois candidats du parti de l’abeille ambitionnent tous de briguer le poste de président du Mouvement national des jeunes, que Lazare va laisser au cours du prochain congrès dont la tenue risque d’être compromise. En tout cas, selon plusieurs indiscrétions, le président sortant Lazare Tembely traîne encore les pieds.

À en croire les mêmes sources, l’ancien maire de Sénou chercherait quelqu’un de malléable en vue de maintenir sa mainmise sur le bureau qui sera mis en place. Et c’est ce petit calcul qui serait à l’origine du blocage du processus, indiquent les mêmes sources.

Et, en tant le président sortant, Lazare n’a jamais rencontré les sections pour leur exprimer sa bonne volonté d’organiser ce congrès. Tout porte à croire qu’il n’a pas l’intention de l’organiser, sans en avoir le cœur net sur ce lui qui doit lui succéder. Pis, les mêmes sources avancent qu’un cadre du parti a discuté avec Lazare sur l’éventualité de la mise en place d’un bureau consensuel, au lieu d’aller en rangs dispersés.

En attendant, Lazare témoigne de sa mauvaise volonté à organiser les rencontres du parti. Il a brillé par son absence à la cérémonie de présentation officielle du candidat de la coordination des jeunes du district de Bamako, le jeudi dernier, au restaurant La Gare.

Lors de cette rencontre, l’évocation de son nom a provoqué des huées dans la salle. Une scène qui prouve à suffisance que son attitude est désapprouvée par les jeunes du parti.

Fombus

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here