Groupement des Syndicats Cotonniers et Vivriers du Mali (GSCVM) : 72 heures pour libérer Bakary Togola !

Suite à l’arrestation de M. Bakary Togola, président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) et de la Société Coopératives des Producteurs du Coton, le Groupement des Syndicats Cotonniers et Vivriers du Mali (GSCVM), qui regroupe en son sein quatre (4) syndicats a animé vendredi dernier, un point de presse, afin d’exiger au gouvernement Malien la libération immédiate et sans condition de leur président.

C’était dans les locaux de la Société Coopératives des Producteurs du Coton du Mali, en présence de M. Méné Diallo, président du groupement des syndicats cotonniers et vivriers du Mali (GSCVM), de M. Keffa Diarra, secrétaire général du groupement et les hommes de medias.

En effet, ce point de presse avait pour but de lancer un ultimatum de 72 heures, en vue d’exiger au gouvernement malien, la libération sans condition de leur président.

Dans son exposé, M. Méné Diallo, président du Groupement des Syndicats Cotonniers et Vivriers du Mali (GSCVM) a rappelé que, depuis l’arrestation de leur président, sa corporation et 41 unions des secteurs des sociétés coopératives des producteurs de coton (US-SCP) ne cessent de fédérer leurs efforts à travers des assemblées générales, en vue de demander au gouvernement la libération immédiate de leur patron.

Suite à ces efforts entrepris dit-il, le groupement des paysans de notre pays a tout d’abord renouvelé sa confiance au président de la République, chef de l’Etat, au président de la C-SCPC et l’existence de mécanismes internes de la gestion de la situation en lien avec l’acte de l’uniforme de l’OHADA

Ensuite, comment-t-il, ” au regard de ce qui précède, les producteurs de coton demandent la libération sans condition de Bakary TOGOLA et des responsables de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton dans un délai de 72 heures”

Passé ce délai, menace Mr Diallo : « le groupement des syndicats cotonniers et vivriers du Mali (GSCVM), se réserve le droit d’entamer toutes actions nécessaires à la défense des producteurs Agricoles de notre pays »

Le président du groupement des syndicats cotonniers et vivriers du Mali (GSCVM) a enfin lancé un appel au Réseau des chambres d’Agriculture du Mali, à toutes les organisations paysannes du Mali, toutes les filières confondues à savoir : maïs, riz, mil/sorgho, oignon/échalote, pomme de terre, mangue, sésame, anacarde, soja, gomme arabique, bétail/viande, lait poisson, volaille) aux femmes rurales et jeunes ruraux de rester vigilants et unis pour cette cause commune

Abdoul Karim Sanogo

Notre commentaire :

Mr Bakary Togola est un justiciable comme tous les maliens. Nul ne peut exiger du gouvernement Malien qu’il soit une exception. Encore que, le cas de Bakary Togola est géré par la justice Malienne, un pouvoir indépendant de ceux exécutif et législatif.

Aucune marche ou agitation ne sauraient faire libérer un homme présumé coupable de détournement de fonds, de crime ou d’autres délits ne saurait et ne devrait faire obstacle à la Justice dans sa volonté de faire triompher le droit et la vérité. Seule la justice a le droit et le devoir.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here