Mamadou Diarrassouba, député élu à Dioïla : « Il n’y a pas un Mali de la majorité et un Mali de l’opposition…»

Surnommé le ‘’grand bâtisseur’’ par ses collègues à cause de son sens élevé du devoir et de son sérieux dans le travail, l’honorable Mamadou Diarrassouba est un grand démocrate et un patriote convaincu. A l’occasion des 59 ans de l’ascension du Mali à l’indépendance, il a tenu un message hautement patriotique et républicain. Lisez plutôt !

Maliens, Maliennes ; Mes chers Amis du Mali !

Il y a 59 ans, le Président Modibo Keïta déclarait, le 22 septembre 1960, le Mali indépendant. Mes chers frères et sœurs du Mali. Voilà donc 59 ans que la République du Mali a pris sa place dans le concert des nations indépendantes. 59 ans que les Maliennes et les Maliens ont pris la décision d’être maîtres de leur destin et de décider en toute liberté de leur sort. A cet égard, permettez-moi à nouveau de citer le Père de notre Indépendance, le Président Modibo Keïta, qui s’adressait ainsi à la Nation, le 22 septembre 1960 : ” Quand un garçon devenu adulte s’en va prendre femme et fonde une famille, ce garçon se conduit en homme indépendant… A lui, le juste orgueil de la liberté. A lui également les durs travaux et les tracas “.

Il ne suffit donc pas de ressentir la liberté d’être indépendant, il s’agit avant tout d’en assurer toutes les contraintes.

Il s’agit ensuite de construire chaque jour les fondements de cette indépendance. Parce que l’indépendance n’est jamais un acquis, mais demeure une œuvre quotidienne, qu’il nous faut chaque jour parfaire.

Mes chers frères et sœurs,

Assumer d’être indépendant, c’est accepter d’exister en soi, avec ses forces et ses faiblesses. Assumer d’être indépendant, c’est croire d’abord en soi plutôt que d’espérer en permanence le regard ou la bénédiction de l’autre.

Assumer d’être indépendant, c’est arrêter de penser que l’herbe est toujours plus verte et plus grasse ailleurs que chez soi. Assumer d’être indépendant, c’est arrêter d’attendre la vérité des autres. Car la Vérité du Mali, c’est d’abord celle des Maliens. Assumer d’être indépendant, c’est vivre en Patriote digne et fier du sol qui nous a donné la vie car, comme disait Romain Gary, « Le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres ». Chérissons donc notre patrie, sans haine pour les autres. Assumer d’être indépendant, c’est enfin reconnaître que l’erreur fait partie de la vie, car pour bien marcher l’enfant commence souvent par trébucher, sinon par tomber.

L’essentiel étant de se relever et de poursuivre sa marche. Oui ! Être indépendant je le répète, c’est avancer à notre manière et à notre rythme, sans pour autant répondre aux canons fixés par les arbitres des élégances démocratiques ou économiques. En effet, s’il n’y a nulle honte à s’inspirer d’autrui, tout comme à écouter les conseils, un peuple indépendant doit cependant pouvoir puiser dans son génie et ses réalités propres pour tracer sa voie.

Mes frères et sœurs,

Construire, chaque jour que Dieu fait, les fondements de notre indépendance, c’est d’abord consolider chaque matin ce qui fait de nous une Nation, c’est-à-dire l’appartenance à une même terre, à une même mère : le Mali !

Il nous faut pour ce faire, extirper de notre inconscient collectif cette attitude malsaine, qu’on appelle la haine de soi. Cette haine de soi qui voit certains Maliens se réjouir du malheur d’autres Maliens. Maliens, Il n’y a pas un Mali de la Majorité et un Mali de l’Opposition, encore moins un Mali d’ailleurs. Le mal que nous pouvons faire, nous le faisons à nous-mêmes, aux Maliens et à notre Mali. A ce Mali Uni, Indivisible et Immortel que nous ont légué nos anciens, et qu’à notre tour, nous léguerons à nos enfants. Ce Mali, nous devons l’aimer plus que nous-mêmes, plus que notre ethnie, plus que nos régions, plus que chez les autres. Construire les fondements de notre Liberté, c’est aussi œuvrer à l’émergence de notre pays, en puisant dans nos valeurs traditionnelles et notre patrimoine culturel, tout en bâtissant une économie moderne, forte et diversifiée.

Bonne fête d’indépendance à Tous

Vive la République ! vive le Mali

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here