Le ministre Amadou Koïta rend hommage aux 22 victimes de l’accident de 2006 : «Nos camarades sont partis pour le Mali, c’est à cause de cet engagement patriotique qu’ils sont allés jusqu’au sacrifice ultime »

Le lundi 23 septembre 2019 au cimetière d’Hamdallaye de Bamako,  le ministre des Maliens de l’extérieur, Amadou Koïta, président du Parti socialiste (PS Yéléen Coura) a rendu hommage aux victimes de l’accident de la route survenu le 23 septembre 2006 sur la route Gao-Bamako. Au total, 22 jeunes du Mouvement citoyen quittant de la célébration du 46ème anniversaire de l’indépendance du Mali et de l’inauguration du pont de Wabaria de Gao ont péri dans un drame survenu à 10 kilomètres de San (région de Ségou). Ainsi, pour respecter la tradition, le ministre Amadou Koïta qui était l’un des leaders incontournables du Mouvement citoyen à l’époque a tenu à se recueillir sur les tombes de ses anciens collègues. « Un accident causa la mort de 22 de nos camarades, il est donc de notre devoir patriotique, chaque année, de venir leur rendre un vibrant hommage. Nos camarades sont parti pour le Mali, c’est à cause de cet engagement patriotique qu’ils sont allés jusqu’au sacrifice ultime », a déclaré Amadou Koïta.

«Toute âme goutera la mort », dit l’adage. 23 septembre 2006- 23 septembre 2019, il y a 13 ans, 22 jeunes du Mouvement Citoyen ont péri dans un grave accident de la route. Et chaque année, devoir de mémoire oblige, Amadou Koïta et ses collègues se souviennent d’eux et se recueillent sur les tombes de leurs anciens camarades. Pour respecter cette tradition, les membres du parti socialiste PS Yéelen Coura avec à leur tête, Amadou Koïta, ont rendu un vibrant hommage à leurs camarades, le 23 septembre dernier au cimetière d’Hamdallaye de Bamako. Après l’introduction de Alassane Samaké, secrétaire général du Mouvement citoyen de l’époque et les bénédictions de l’imam Sylla, le ministre Amadou Koïta a prié pour le repos de l’âme des disparus. « C’est devenu une tradition pour nous, chaque 23 septembre, nous nous retrouvons au cimetière d’Hamdallaye pour nous incliner devant la mémoire de nos camarades tombés le 23 septembre 2006. Nos camarades étaient allé à Gao aux cotés du président de l’époque, le général Amadou Toumani Touré, et la jeunesse patriotique de Gao pour célébrer le Mali, la souveraineté du Mali, pour célébrer la dignité et l’honneur du Mali, puisqu’ils étaient allé commémorer le 46ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale. C’est de retour de cet engagement patriotique que leur car a été victime d’un accident qui causa la mort de 22 de nos camarades et 5 blessés. Les 5 blessés se portent bien aujourd’hui. Nos camarades sont partis pour le Mali, et c’est à cause de cet engagement patriotique qu’ils sont allés jusqu’au sacrifice ultime. Il est donc de notre devoir patriotique, chaque année, de venir leur rendre un vibrant hommage. Puisse leur âme reposer dans la paix éternelle. Nous prions le tout puissant de nous donner longue vie pour que chaque année, nous puissions les rendre hommage », a souligné le ministre Amadou Koïta. Avant d’ajouter que sur les 22 morts, 17 étaient des jeunes diplômés. En outre, il dira que le Mali a besoin aujourd’hui de bénédiction, les Maliens ont besoin aujourd’hui de se retrouver, de réconciliation, les Maliens ont besoin aujourd’hui de fraternité, de vivre ensemble. Il a prié pour la paix pour la cohésion, pour l’unité, pour les plus hautes autorités du pays, le président Ibrahim Boubacar Keïta, le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement et l’ensemble du peuple malien pour que la nation malienne se retrouve. Enfin, le président du PS Yéléen Coura a présenté ses condoléances aux membres de la famille des défunts qui ont pris part à la cérémonie d’hommage.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here