De retour de Kayes : Kayes porte en triomphe Hamane Niang, président de Fiba-Monde

Le tout nouveau président de la Fédération internationale de Basket-ball (Fiba-Monde) a été accueilli avec tous les honneurs, le samedi 21 septembre, à Kayes, sa ville natale.

Grandiose ! Rien n’a été négligé, les Kayesiens, comme ils savent le faire, ont mis les petits plats dans les grands afin de réserver un accueil populaire à Hamane Niang, élu le 29 août, en Chine, à la tête de l’instance suprême du basket-ball mondial, (Fiba-Monde), une première pour un Africain.

Cet accueil restera certainement gravé dans les annales de l’histoire de la ville. Car aucun fils de la ville (en dehors sans doute d’Alpha Oumar Konaré, ancien président de la République et fils de la région) n’avait été accueilli avec autant de ferveur et d’enthousiasme. Les jeunes gens arboraient fièrement des tee-shirts où il était inscrit au dos «Merci Hamane Niang».

C’est aux environs de seize heures que Hamane Niang et sa délégation ont été accueillis à l’entrée de la ville par le gouverneur de la région, Mahamadou Zoumana Sidibé.

La fierté de toute une région

Après des cérémonies protocolaires au gouvernorat, le président de Fiba-Monde, entouré par une immense foule, s’est dirigé vers la place de l’indépendance (tribune) de la ville où personnalités et d’illustres anonymes l’attendaient.

Tout au long de son parcours, son cortège monstre a été fortement ovationné et même souvent stoppé par ses supporteurs qui voulaient à tout prix le féliciter pour son élection. «Hamane tu mérites ça ! C’est le digne fils de la région ! C’est un héros national !» scandaient-ils.

Vêtu d’une chemise bleue tachée de noir, le foulard des pionniers entourant son cou et une casquette blanche visée sur la tête, Hamane Niang, une fois à la tribune, enlève sa casquette et d’un geste de la main salue ses milliers de supporters et sympathisants avant de regagner sa place.

Sur un podium géant dressé pour l’occasion, le maire de la ville, Adama Guindo, le président de la ligue de Basket-ball de Kayes, Boubacar Niang dit Papa, ont tous salué l’engagement de l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports en faveur de la balle au panier.

L’édile n’a pas manqué de rappeler le parcours du président de Fiba-Monde. «C’est lui (Hamane Niang) en tant que président de la Fédération malienne de basket-ball qui a donné ses lettres de noblesse au basket-ball malien. C’est grâce et sous son mandat que le Mali a remporté son premier trophée continental en sport collectif et toutes les catégories d’âge ont au moins une fois été sacrées».

Le maire Guindo a également souligné la légitime fierté de la capitale de la première région administrative du Mali, d’autant que Hamane Niang a commencé à pratiquer le basket-ball à l’amicale de Kayes.

Visiblement ému et honoré par l’accueil, l’ancien président de Fiba-Afrique a tout simplement remercié l’ensemble de la population de Kayes pour son exceptionnelle mobilisation. Il faut rappeler que les ligues de toutes les disciplines sportives ont participé à l’accueil.

Abdrahamane Sissoko

De retour de Kayes

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here