Direction générale des impôts (DGI) : La méthode Mathias Konaté en marche !

La Direction Générale des Impôts (DGI) se porte aujourd’hui à merveille, malgré les difficultés économiques. Elle vient de réaliser une très bonne performance dans le cadre de la mobilisation des recettes fiscales. Au 30 juin 2019, la DGI a versé au Trésor Public plus de 465 milliards de Fcfa. Ce qui fait une réalisation de 100,60%. Du jamais vu !

Cette mobilisation des recettes fiscales, il faut le dire, a été rendue possible grâce aux hommes et aux femmes en qui le directeur général, Mathias Konaté, a eu confiance en les nommant aux postes stratégiques. Chez lui, c’est très clair : “Les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Pas de sentiment pour les nominations puisqu’il connait tous les agents. Pas de favoritisme” nous a précisé un cadre de la DGI. C’est dire que la méthode Mathias Konaté est vraiment en marche.

Cette mobilisation des recettes fiscales est un grand ouf de soulagement pour le département de l’Economie et des finances en cette période de vache maigre. Elle permettra au Trésor public de souffler un peu.

Notons que Mathias Konaté, Inspecteur des Impôts, était le directeur des Grandes Entreprises de la Direction générale des Impôts, avant d’être nommé directeur général des Impôts. Il est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’École nationale d’administration (Ena-Bamako) et d’une maîtrise en administration publique “option  Management public” de l’École nationale d’administration publique (Enap) du Canada.

Il est également titulaire de deux Diplômes d’études supérieurs spécialisées, respectivement en Administration publique, “option gestion” (Université de Sherbrooke Canada) et en administration fiscale (Université de Paris IX Dauphine -France).

Il a suivi plusieurs cours de perfectionnement professionnel pertinents et a participé à différents groupes de travail aux niveaux national, sous régional et mondial, dans le domaine de la fiscalité. Il est le point focal du Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales (Credaf) depuis 2004.

Mathias Konaté a une expérience professionnelle solide. Il a successivement occupé les postes d’Inspecteur des Domaines de l’Enregistrement et des Timbres de Bamako ; chef de la cection “Enregistrement et Timbre” ; chargé de mission puis conseiller technique du ministre de l’Economie et des finances en charge  de la fiscalité intérieure ; sous-directeur de la législation fiscale et du Contentieux.

En tout cas, le directeur général des Impôts est réputé être un gros bosseur, sérieux, disponible. C’est aussi un homme d’écoute très sociable.

   El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here