13ème édition de la coupe Honorable Yacouba Traoré : Le Djoliba de Kirango sur le haut du podium !

La ville de Markala a été le théâtre d’une ferveur footballistique, le 22 septembre 2019, dans son stade omnisport archi plein dans le cadre de la finale de la 13ème édition de la coupe Honorable Yacouba Traoré. C’était sous le parrainage de l’ex-Premier Ministre, Soumeylou Boubeye Maiga, non moins Président de l’Asma-CFP, en présence du gouverneur de la région de Ségou, Biramou Sissoko, des honorables, Drissa Sangare, Boubacar Bah, Issouf Maiga, Abdine Koumaré et Maimouna Dramé et des maires de Ségou et de Markala respectivement M. Nouhoum Diarra et Adama Siby. L’événement a en effet consacré l’épilogue d’un pénible tournoi à l’issue duquel une finale a opposé le Djoliba de Kirango de Markala, une équipe à la fois physique et technique au Borongoli de Niono, rapide.

L’actualité oblige, la cérémonie a débuté par une minute de silence observé pour la mémoire du commissaire de Niono, tué à la faveur d’une insurrection populaire, il y’a une dizaine de jours. Hymne national et le coup d’envoi a été donné par le parrain, Soumeylou Boubeye Maïga , sous vigilance de l’arbitre, Bekaye Coulibaly.

La première mi-temps a été presque équilibrée. Les deux équipes, manquant d’efficacité chacune, ont rejoint les vestiaires sur un score vierge. De retour sur la pelouse pour la seconde période, la condition physique a finalement été le tournant du jeu. Le Djoliba de Kirango de Markala a en profité pour ouvrir le score à la 41ème minute sur bal arrêté, grâce à son latéral droit, le dossard N° 3.

Malgré un triple changement, la galvanisation des supporteurs, les tentatives sporadiques des joueurs de Niono, les jeunes de Niono, ne changeront pas le score jusqu’au coup de sifflet final intervenu au grand bonheur de leurs supporteurs du Djoliba de Kirango. Une victoire historique pour les jeunes joueurs de Markala, qui emportent leur premier trophée en 13ème édtion.

En effet, cette finale a été sanctionnée par la remise des trophées d’une valeur de 300 000 FCFA pour la première place, 200 000 FCFA et 100 000 FCFA respectivement pour les 2è et 3è. S’y ajoutent des équipements sportifs et des distinctions à ceux qui se sont singularisés au cours de la compétition. Il s’agit notamment du meilleur joueurs, meilleur buteur et le meilleur arbitre, qui ont reçu chacun une somme symbolique de 50 000 FCFA.

Le prix « Djandjo de Markala », a été décerné à l’Honorable Yacouba Troré, de la part des jeunes de Markala pour ses investigations divers au service de sa ville natale, pour 10 ans de travail, de courtoisie d’activité et d’humilité.

Très ému, SBM a motivé sa présence par un témoignage d’amitié à l’endroit du député et du fait, qu’ils soient du même bord politique, notamment la majorité acquise pour la cause du Président IBK. « Quand il m’a sollicité de parrainer cette finale, je n’ai pas hésité une seconde, pour la simple raison que nous sommes du même bord politique…Quelques soient nos itinéraires, je pense que nous devrons agir ensemble pour le besoin de tous », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Tout ce qui concerne la jeunesse, nous concerne, autant plus que le président de la république a placé ce mandat sous le signe de la promotion de la jeunesse ».

Par ailleurs, parlant de la fête de l’indépendance, le tigre a expliqué qu’elle est un moment d’unité et de solidarité, surtout en ces périodes de troupes. Ensuite, il a rendu un hommage aux pères de l’indépendance ayant permis la naissance d’un pays qui est respecté en Afrique et dans le monde, un pays, symbole de solidarité.

En plus, l’ex PM a évoqué certains problèmes qui menacent l’existant du Mali. « Nous n’avons pas de problèmes qui soient au-dessus de nos capacités, à condition que nous mettons de cotés nos différends pour se concentrer sur l’essentiel afin de conserver notre ensemble nationale » a-t-il déclaré.

Quant à l’artisan et acteur principal de cette coupe, l’honorable Yacouba Traoré trouve que l’organisation de cette compétition n’a rien de politique. En effet, placé sous le signe de la cohésion sociale et de la paix, l’objectif de cette compétition, selon l’honorable Yacouba Traoré est de renforcer la cohésion entre toutes les couches de la société. Aux dires du député, cette compétition est une plateforme de brassage et formation et d’échange entre les jeunes de Ségou.

Vivement la 14ème édition !

Par M. Keïta

Source: Le Sursaut

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here