Lettre ouverte à son Excellence M.Ibrahim Boubacar Keïta Président de la république du Mali, chef de l’Etat.

Monsieur le président, après mes multiples sorties médiatiques pour informer votre auguste personne sur la situation des violations des droits fondamentaux et humains des travailleurs locaux de l’Ambassade du Mali à Washington D.C., dont je me porte volontiers porte-paroles, je viens par la présente vous informer de ce qui suit.

Il s’agit du fameux arrêté ministériel du Premier Ministre Boubou Cissé en violation des textes du contrat de travail consistant à déduire 250 dollars de mon salaire. Toute chose en violation des lois Américaines.

Je n’ai ni assurance ni repos maladie. Dans le système américain, on paye le loyer entre le 1er et le 05, ou le 10 du mois.

Nous n’avons pas de plan de carrière alors que les compétences ne manquent pas sur place.

Je demande vôtre arbitrage.

Je signale que les représentants diplomatiques ne sont ni de près ni de loin impliqués dans ma démarche.

Diocolo Coulibaly Huissier /Réceptionniste en charge de la sécurité de la chancellerie, des informations générales, touristiques et économiques) au public de l’orientation des visiteurs et usagers ; la gestion des courriers électroniques sur la boite générale et la mise à jour d’une «mailing-list» (liste des correspondants de l’Ambassade).

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here