Burkina Faso: une nouvelle attaque fait au moins 6 morts dans la province du Bam

Des hommes armés ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi le village de Kargo, dans la commune de Zimtanga. Il s’agit de la dernière attaque d’une série qui a fait une vingtaine de morts parmi les civils dans cette commune de la région du centre nord.

Selon plusieurs sources locales, les attaques ayant frappé Zimtanga et ses villages sont ciblées. Ce sont par exemple les membres d’un groupe d’autodéfense, Kogl Weogo qui étaient visés à Rollon, selon un habitant.

« Il y a forcément quelqu’un derrière ces attaques, soutient un notable. On n’a jamais connu de conflit entre agriculteurs et éleveurs ». Selon RFI, les assaillants se dirigent vers des concessions identifiées à l’avance. « On sent qu’ils visent certaines personnes », précise un élu local. Mais à la question de savoir si ces attaques ne sont pas des représailles, nos sources affirment que la commune n’a connu aucun conflit avant cette vague d’assassinats.

Nos interlocuteurs expliquent que les assaillants portent en général la tenue officielle des forces armées burkinabè. « Il est très difficile de faire la différence entre ces groupes armés et les soldats », poursuit notre source.

Cette recrudescence des attaques dans cette province du Bam a poussé des milliers de personnes à fuir leur village. Une trentaine de villages ont vu leurs habitants se réfugier à Kongoussi, à une centaine de kilomètres de la capitale. Les autorités locales parlent d’environ 19 000 déplacés internes..

Par RFI Publié le 02-10-2019

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here