Mali: le chef jihadiste Amadou Koufa prêt à négocier avec une milice dogon

Au Mali, Amadou Koufa, leader peul de la coalition de groupes jihadistes GSIM [Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans], a diffusé un nouveau message vocal sur les réseaux sociaux dans lequel il évoque un possible accord de cessez-le-feu avec la milice dogon Dana Ambassagou.
Dans un message audio sur l'application WhatsApp, le chef jihadiste peul Amadou Koufa évoque pour la première fois un possible cessez-le-feu entre la katiba Macina, qu'il dirige, et la milice dogon Dan Na Ambassagou.

Tout en mettant en garde ce groupe d'autodéfense. « Les chasseurs traditionnels doivent cesser d'attaquer les membres de la communauté peule », déclare Amadou Koufa.

Depuis plusieurs années, des combats entre les communautés peule et dogon secouent des localités dans le centre du Mali, dans le pays dogon. Des discussions semblent bel et bien avoir démarré désormais.

Dans un document en date du 24 septembre, la branche politique du groupe d'autodéfense Dan Na Ambassagou fait aussi état d'une médiation, entamée par Adama Coulibaly, le président de l'association Faso Dambé Ton.

Mais cette cessation des hostilités est totalement rejetée par la branche militaire de Dan Na Ambassagou. « Leur chef Youssouf Toloba n'acceptera pas les conditions des jihadistes de la katiba Macina, car il ne combattra jamais l'armée malienne », explique un de ses proches.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here