Paul Ismaël Boro au lancement du parti RAMA : ‘‘ Le système de gouvernance en place est à la base des difficultés que vit le peuple malien’’

L’arène politique malienne s’agrandit. Cela s’explique par le lancement le samedi 5 octobre 2019, à la Maison de la Presse, d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Rassemblement des Maliens(RAMA) qui a pour devise : ‘’même père, même mère, un seul peuple’’. M. Paul Ismaël Boro qui en est le parrain, a expliqué les raisons de la création de ce nouveau parti politique, tout en pointant du doigt, le régime en place, comme responsable de la situation critique que le pays traverse.

Ce nouveau parti qui se déclare de l’opposition démocratique et républicaine, entend faire autrement la politique. Selon son parrain, M. Paul Ismaël Boro, la mise sur les fonts baptismaux du Rassemblement des Maliens (RAMA) est partie d’un constat : celui de la situation du pays qui devient de plus en plus alarmante.

Pour lui, le RAMA est né pour apporter sa pierre à l’édifice national. En contribuant à toute démarche allant dans le sens du retour définitif de la paix, de la consolidation de la démocratie et de la préservation des valeurs sociétales de notre pays. ‘‘Le Rama est convaincu que sans la paix, aucune des libertés démocratiques auxquelles nous aspirons ne peut prospérer. Cette paix exige de chaque malien, beaucoup de sérénité dans la gestion des affaires du pays, un sens élevé de l’honneur et de la dignité, un devoir patriotique permanant envers la nation’’, a-t-il déclaré.

Selon lui, le RAMA est une nouvelle formation politique, un modèle. A cet effet, il qualifie le RAMA comme un parti de rupture. ‘’Oui, nous rompons avec toutes les mauvaises pratiques politiques qui ont conduit ce pays au chaos que nous vivons aujourd’hui. La transhumance politique, la fraude électorale, l’achat des consciences, la frilosité des organes en charge des élections, la clochardisation de la chose politique ; sont entre autres, les pratiques avec lesquelles le RAMA prendra toutes ses distances et les combattra de toutes ses forces’’, a-t-il martelé.

Toujours selon le parrain, être militant du RAMA, c’est ne pas se satisfaire du Mali tel qu’il est, c’est vouloir changer la société. L’idée de la création du RAMA relève à la fois d’une révolte contre les injustices et du combat pour une vie meilleure. Le but de l’action RAMA est l’émancipation complète de la personne humaine. ‘‘Le développement est au cœur de notre idéal’’, précise-t-il.

Poursuivant son intervention, M. Boro a mis en cause l’irresponsabilité du régime IBK par rapport à la crise que le pays traverse. ‘‘ La démarche de rupture dans laquelle nous nous inscrivons, nous oblige à reconnaître que le régime actuel a atteint son seuil d’incompétence. La difficulté dans la gestion du quotidien et la peur du lendemain ont fait que depuis 6 ans, chaque jour est un défi, un challenge et non une chance pour le Mali’’ martela-t-il. Selon lui, le RAMA est à l’avant-garde de toutes les luttes légitimes et démocratiques pour rendre au Mali sa dignité, son honneur et toutes ses aspirations légitimes. C’est pourquoi le parrain poursuit que le parti soutient d’ailleurs la lutte contre la corruption et l’impunité lancée récemment par la justice. Il dénonce à la fois l’école au rabais, la santé aux enchères, le chômage des jeunes et l’insécurité, entre autres.

Adama Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here