Gouvernance développée du CNOSM : Le soutien sans faille des 23 fédérations nationales sportives affiliées au président Habib Sissoko, réaffirmé !

Le 5 Octobre 2019, s’est tenu l’assemblée générale ordinaire du Comité national olympique et sportif du Mali dans la salle de conférence dudit comité. C’était sous la haute présidence du président Habib Sissoko en présence de tous les membres de son bureau et de l’ensemble des fédérations nationales sportives affiliées. Etait aussi présent Aliou Touré, directeur de la DNSEP, représentant le ministre de la jeunesse et des sports, Arouna Modibo Touré.  Au cours de cette  assemblée, il a été question de faire le bilan de bilan de l’exercice 2018.

Aux dires du président Habib Sissoko, des efforts de transparence ont été consentis dans la gestion du comité national olympique et sportif du Mali au cours de l’exercice 2018. Et pour preuve les procédures de comptabilité, de gestion des ressources humaines et de gouvernance conformes à l’agenda 2020 du Comité international olympique ont été consolidées. Pour le président Sissoko, le seul moyen de consolider ses acquis de la bonne gouvernance, c’est de privilégier la responsabilité en déléguant les décisions opérationnelles et la coopération à travers la circulation des informations entre les responsables. Ainsi au cours des travaux, l’ensemble des fédérations nationales sportives affiliées ont procédé à un examen minutieux des rapports d’activités et financier de l’exercice 2018. Après plus de deux heures de débats, l’ensemble des délégués des 23 fédérations affiliées très satisfaits et fiers des efforts consentis par Habib et son équipe,  ont adopté à l’unanimité les rapports d’activités et financier de l’exercice 2018. Notons que ces deux rapports ont été présentés respectivement par le secrétaire général et le trésorier général du comité. Au cours de cette assemblée générale ordinaire, Habib Sissoko a salué l’investissement de ses partenaires stratégiques à savoir la Sotelma-Malitel et le PMU-Mali qui ont eu un impact dans le développement du sport et du Mouvement olympique malien. Autre facteur qui a contribué aux succès de l’exercice 2018, c’est le fait qu’Habib et son équipe ont interrogé aussi le degré d’apprentissage et de développement c’est-à-dire leur capacité à innover et à perfectionner. « Nous travaillerons sur cet outil pour que nos activités soient en parfaite harmonie avec notre stratégie » a-t-il indiqué.  Au nom de l’ensemble des fédérations nationales  sportives, le président Habib a salué l’élection de l’ancien ministre de la jeunesse et des sports, Hamane Niang à la présidence de la Fiba-Monde  et la bonne tenue de la mise en place d’un nouveau comité exécutif de la fédération malienne de football après une crise aigue imposée. Il a aussi salué la grande compréhension et la synergie d’actions constamment cultivées et chaque jour manifesté par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré à l’endroit du Mouvement sportif et olympique national. Au vu de tous les innombrables efforts consentis par le président du Comité olympique, les fédérations nationales sportives affiliées ont décidé de lui adresser une motion de soutien à l’issue de la rencontre. Ainsi ils ont salué sa bonne gouvernance développée depuis son arrivée à la tête du mouvement  olympique national et sportif.

Saïd

 MOTION DE SOUTIEN DES 23 FEDERATIONS AFFILIEES AU CNOSM A LEUR PRESIDENT HABIB SISSOKO

Nous, membres des fédérations nationales sportives affiliées au CNOSM, et imbus du principe que « C’est l’électeur qui contrôle son élu et non l’élu qui enfume son électeur »

Apprécions l’exercice de recevabilité auquel nous sommes annuellement invités,

Constatons, avec bonheur, que le Président Habib Sissoko a su développer une gouvernance :

-Qui permet de faire une lecture globale du réel, en toutes circonstances ;

-Qui recherche toujours les éléments d’une possible compréhension pour que chaque initiative spoit un antidote à ce qui divise ;

-Qui dote les cadres d’outils susceptibles d’accroitre leurs capacités de travail dans l’administration du sport et les athlètes en vue d’améliorer leur performance ;

-Qui, en constante écoute de tous, enseigne que l’avenir n’est possible que dans l’entente et l’union, et que la responsabilité au service du sport est un engagement et ne saurait servir de source de profit.

En conséquence,

Prenant en compte ce qui précède et beaucoup d’autres actions salutaires pour le sport malien. Nous rassurons le Président Habib Sissoko de notre soutien et de notre accompagnement.

Les FEDRATIONS NATIONALES SIGNATAIRES

Athlétisme, Basket-ball, Boxe, Cyclisme, Escrime, Football, Hand-ball, Judo, Handisport, Jeux De Dames, Jeux D’Echecs, Karaté, Lutte, Natation, Pétanque, Volley-ball, Sport Militaire, Taekwondo, Tennis, Tennis de Table, Bras de Fer Sportif, Cricket.

SOMMET YOUNG CONNEKT AFRICA 2019 A KIGALI(RWANDA)

Le ministre Touré pour honorer la présence malienne !

Au devant d’une délégation de jeunes actifs, porteurs de projets et startuppeurs maliens, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré prend part aux travaux de Young Connekt Africa à Kigali Arena (République du Rwanda). Ce rendez-vous, faut-il le noter est le plus grand rassemblement de la jeunesse africaine pour synchroniser les idées, échanger sur les grands défis du continent et faire-valoir des projets viables de développement durable afin d’arriver à une Afrique forte. Pour ce rendez-vous Rwandais, on dénombre 8200 participants et 91 Etats présents. Parmi ceux-ci figure le Mali avec une forte délégation conduite par le jeune et talentueux ministre de la Jeunesse et des Sports. Et le ministre Touré de placer cette participation malienne dans le cadre d’une opportunité pour ‘’échanger et œuvrer pour notre jeunesse, son rôle dans l’émergence et le développement économique de l’Afrique’’. A signaler que la cérémonie d’ouverture de Young Connekt Africa a eu lieu le mercredi 9 octobre 2019 dans la grande salle de Kigali Arena sous la présidence du président rwandais et de la commission de l’UA, Paul Kagamé. Plusieurs décisions importantes sont attendues à l’issue des travaux d’experts et la conférence des ministres de la Jeunesse des pays d’Afrique

Avec CCOM/MJS

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here