CPS-SEEUDE : Le ministre Poulo envisage la relocalisation du siège

La Cellule de planification et de statistique des Secteurs « Eau, Environnement, Urbanisme et Domaine de l’Etat » (CPS-SEEUDE) relève de la gestion administrative du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, avec pour mission de planifier et de produire des statistiques dans les domaines concernés.

Créée par la loi n0 07-020 du 27 février 2007, la CPS-SEEUDE compte aujourd’hui un effectif total de 24 agents dont 02 ingénieurs des Eaux et Forêts, 01 planificateur, 01 ingénieur de la statistique, 01 professeur d’enseignement secondaire, 01 ingénieur d’agriculture et du génie rural, 04 techniciens, 01 secrétaire d’administration, 03 attachés d’administration et 10 contractuels. Elle est logée àFaladié, dans la commune IV du district de Bamako, non loin de la Tour d’Afrique. Aussi, compte tenu de son éloignement du département de tutelle, il est envisageable de penser de sa relocalisation, pour lui permettre de mieux accomplir les missions qui lui sont assignées.

Ainsi, jugeant la CPS-SEEUDE comme un service clé dans l’atteinte des objectifs assignés à son département, le ministre, Housseini Anion Guindo dit Poulo, a effectué le lundi dernier, une visite de prise de contact avec le personnel, dans l’enceinte de ladite structure. Cette visite entrait dans le cadre de la série des rencontres entamées au niveau des services rattachés à son département.

Après l’accueil réservé à la délégation ministérielle, par le personnel de la CPS-SEEUDE avec à sa tête son directeur, Moussa Cissoko, suivie des prières et bénédictions à l’endroit du ministre et pour le pays, tout entier par les notabilités des lieux, place à la visite du local. Le ministrePoulo est ainsi rentré à l’intérieur de chaque bureau, pour constater lui-même de visu, les conditions dans lesquelles travaille le personnel de la CPS-SEEUDE.

Ensuite HousseïniAmionGuindo, a accordé une interview à la presse. Parlant des raisons de sa présence il a laissé entendre qu’il est venu pour voir les installations et la situation des locaux du CPS-SEEUDE. Il s’est agi également a ajouté le ministre de venir s’imprégner des conditions dans lesquelles travaille le personnel, les difficultés qu’il rencontre et les opportunités à saisir. Ce qui permettra, selon lui, d’élaborer une feuille de route dont la mise en œuvre relèvera de la responsabilité du ministère.

La visite a été bouclée par une séance de travail avec l’ensemble du personnel de la CPS-SEEUDE. Cet échange direct a permis de mieux relever les difficultés qui peuvent entraver le bon fonctionnement de la structure.Au cours de ces échanges HoussainiAmionGuindo dira que c’est ensemble que les solutions seront mûrement réfléchies dans le dessein de parvenir au bout des difficultés que le personnel rencontre.

En termes des perspectives, la CPS-SEEUDE poursuivra avec ses missions de suivi externe des projets et programmes du secteur ; finalisera le rapport de la 3ème phase du suivi du flux financier du secteur eau et assainissement et procédera au lancement des activités de la concertation des acteurs de l’eau et d’assainissement. Ces activités sont programmées pour le 4ème trimestre 2019. S’y ajoutent aussi d’autres non moins importantes prévues pour 2020 et qui sont censées demeurer au cœur des missions de la CPS-SEEUDE.

Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here