« Etude de faisabilité pour le Mali DATA Initiative» : Des données fiables pour booster le développement économique du Mali !

Le projet intitulé « Etude de faisabilité pour le Mali Data Initiative », communément appelé Initiative données du Mali-IDM, a été lancé vendredi le 11 octobre dernier à l'hôtel Mandé, par la fondation AkVo et l'Ambassade des Pays-Bas au Mali.
Cette initiative a été développée par la fondation Akvo, en collaboration avec l’Ambassade des Pays-Bas pour répondre à un besoin en données et informations fiables pour le développement, exprimé par plusieurs acteurs. A l'entame des travaux, M. Jeroen Van der Sommen, Directeur de la fondation Akvo, a présenté l'importance des données pour le développement. Selon lui, les données permettront aux utilisateurs d'agir de manière informée dans de nombreux domaines tels que l’eau, l’agriculture, l’éducation, la santé, etc. A l'en croire, cette initiative permettra également d'offrir des services de collecte et de traitement des données qui créent des emplois pour les jeunes et les opportunités économiques pour le secteur privé (PME) au Mali. Grâce à cette plate-forme, les acteurs locaux ou nationaux auront un accès facilité à des données et informations actualisées de haute qualité à un coût abordable. Cela favorisera une meilleure prise de décision afin de booster l'économie locale ou nationale. Il est donc important de réaliser une étude de faisabilité du modèle d'affaires, s'appuyant sur les résultats des connaissances disponibles, mais également d'un pilote de terrain qui permettra de tester les hypothèses faites. Ce projet constitue la proposition pour cette étude de faisabilité. Elle est organisée autour des composantes suivantes: sur la connaissance du marché des données (demande), services de collecte et de traitement des données (offre) et l'adaptation d'une plateforme en ligne préexistante connectant l'offre et la demande, pilote du terrain pour tester certaines hypothèses de faisabilité. Madame Antje Van Driel, premier secrétaire et représentant de l'ambassadeur des Pays-Bas, a affirmé que « le gouvernement du Royaume des Pays-Bas soutiendra des initiatives qui permettent de fonder ce socle allant dans le sens d'avoir des informations fiables sur ce qui est fait sur le terrain pour aider les parties prenantes à mieux agir afin d'impacter le développement au Mali » . A l’en croire, l’utilisation des jeunes filles et garçons au niveau local pour la collecte des données revêt une double importance pour eux dans ce sens que cela leur permet de s'occuper, d'avoir un revenu lié à leur travail, mais aussi de faire un contrôle citoyen des réalisations et des actions des partenaires sur le terrain . «L'implication des PME dans le domaine du traitement et de l'analyse des données permettra de créer ou de soutenir l'auto-emploi des jeunes dans ce domaine », a-t-elle conclu.
Soulignons que les bénéficiaires indirects du projet sont des communes, des producteurs agricoles, des jeunes et des PMES des régions de Ségou et Mopti. Cette étude de faisabilité aura une durée de 18 mois incluant un pilote sur 12 mois pour un budget de 584 508 euros, soit 327 millions 500 mille francs CFA environ.
Yoro Sidibé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here