Mois de solidarité et de la lutte contre l’exclusion : Les présidents des Institutions de la République respectent la tradition

Les premiers responsables des institutions de la République se sont tous manifesté à la faveur du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Ils ont rendu des visites aux personnes les plus âgées de certains quartiers du district de Bamako

A commencer par le président de l’Assemblée nationale. Issaka Sidibé, accompagné des autorités politiques, administratives et traditionnelles de la Commune III, s’est rendu lundi, au domicile de la doyenne d’âge de la circonscription, à Niomiranbougou, Mme Diarra Maïmouna Sangaré, âgée de 110 ans. C’était en présence du parrain de ladite commune, Mamadou Minkoro Traoré, président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCCM).
C’est dans une atmosphère de cousinage à plaisanterie que la délégation du président de l’Assemblée nationale a été reçue par les membres de la famille de la doyenne d’âge de la Commune III. Habillée en « nouvelle mariée », et assise dans un fauteuil entre le président de l’Assemblée nationale et la 5è adjointe au maire de la commune, la vieille dame se porte visiblement comme un charme. L’aînée était entourée des membres de sa famille, notamment ses enfants, ses petits-enfants, mais aussi ses amies et des voisins du quartier pour commémorer cette journée de solidarité et de lutte contre l’exclusion.
Par cette visite, Issaka Sidibé a sacrifié à une tradition de notre pays : le respect dû aux personnes âgées. Cela se fait conformément à la vision du président de la République et son attachement à nos us et coutumes.

Pour le député élu à Koulikoro, cette visite était aussi l’occasion pour demander à la doyenne de faire des bénédictions pour notre pays qui vit une crise sécuritaire depuis quelques années. Après les civilités d’usage, la délégation a été introduite par un maître de la parole. Ensuite, le président de l’Assemblée nationale a remis symboliquement de la cola à l’aînée avant de lui offrir des cadeaux, au nom du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et une enveloppe symbolique.

En retour, Mme Diarra Maïmouna Sangaré a fait des bénédictions pour la stabilité et la prospérité de notre pays. Elle a salué la marque d’attention qui lui a été portée avant de présenter un plat de haricot pour ses hôtes du jour, magnifiant ainsi le cousinage à plaisanterie.

Quant au président du Conseil économique social et culturel, Boulkassoum Haidara il s’est rendu chez la doyenne d’âge de la commune I pour s’atteler au même exercice. Son homologue de la Cour suprême, Nouhoum Tapily a rendu visite à la vieille Yorobo dite Sitan Touré 101 ans qui vit à Missabougou en commune VI.

Même son de cloche du côté de locataire de la primature, puisque le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rendu visite à la vice-doyenne d’âge de Bamako, Mme Mafily Diallo, âgée de 112 ans, dans son domicile à Sikoro Papré en Commune I.
Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tradition bien ancrée dans nos pratiques républicaines depuis la consécration du mois d’octobre, Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion en septembre 2001. Les officiels se rendent chez les personnes âgées afin de leur témoigner de la solidarité de l’ensemble de la nation et rappelé que dans notre pays, une attention particulière est accordée aux aînés. Le rituel est désormais prévu dans l’agenda du chef de l’état, du Premier ministre et des présidents des institutions de la République.

C’est dans ce contexte que le Premier ministre a rendu cette visite de courtoisie à la grand-mère ayant cinq enfants et 38 petits enfants. Le geste du chef du gouvernement traduit l’attachement des autorités aux fondamentaux de notre pays, notamment le respect dû aux personnes du troisième âge.
Née vers 1907 à Kokouba dans le cercle de Bougouni, Mme Mafily Diallo reçoit pour la seconde fois un Premier ministre. On se souvient qu’elle avait accueilli chez elle, l’année dernière au mois d’octobre, le Premier ministre d’alors Soumeylou Boubèye Maïga. La visite a permis à Boubou Cissé de s’enquérir non seulement de l’état de santé de la vice-doyenne d’âge de Bamako, mais aussi de recueillir ses bénédictions pour notre pays qui traverse des moments difficiles. Arrivé vers 9 heures chez Mme Mafily Diallo, le Premier ministre était accompagné du ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Hamadoun Konaté et de la marraine de la 25è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, Mme Coulibaly Kani Diabaté.

Seydou Diamoutene

Source: 22 Septembre

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here