Renforcement de capacités : Chercheurs et inventeurs maliens en formation sur le brevet d’invention

Un séminaire sur la rédaction du mémoire descriptif du brevet d’invention et l’initiation à la recherche documentaire a ouvert ses travaux le mercredi 16 octobre 2019 dans la salle de conférence de la Bibliothèque Nationale.

Organisé à l’intention des chercheurs, inventeurs et innovateurs par le Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle (CEMAPI) en partenariat avec le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST), ce séminaire de deux jours est censé doter les participants des aptitudes leur permettant une bonne rédaction du mémoire descriptif qui facilite le travail des examinateurs brevet de l’Organisation Africaine de Propriété Intellectuelle (OAPI) et de rendre le document brevet plus consistant. Ainsi, une soixantaine de chercheurs, inventeurs et innovateurs vont, sous la houlette d’un spécialiste formateur de l’OAPI en la personne de M. Ould Zeine DEBBE SALEM, se frotter aux documents de brevets dont la rédaction et la mise en page sont fixées par des règles internationales édictées par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

A la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée sous la présidence du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la directrice du CEMAPI Mme Fatoumata Siragata Traoré a appelé les participants à faire preuve d’assiduité et ce, eu égard à l’importance des thématiques retenues pour la formation. Celles-ci sont selon Mme Traoré: l’Initiation à la propriété industrielle, l’initiation à la rédaction du mémoire descriptif et les techniques de recherche documentaires.

« Ce séminaire est pour vous, une véritable opportunité de mieux appréhender l’importance du brevet, les conditions de brevetabilité, la procédure de dépôt et d’enregistrement de brevet ainsi que les facilités accordées par l’OAPI aux chercheurs de ses États membres. » A pour sa part déclaré le représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Prof. Drissa DIALLO puisque c’est de lui qu’il s’agit a aussi laissé entendre que ce séminaire du 16 et 17 octobre est une opportunité pour les participants d’améliorer leurs capacités en techniques de recherche documentaire, notamment sur l’information en matière de brevets. « En effet, les connaissances divulguées par le biais des documents de brevet constituent une contribution précieuse au savoir scientifique et technique et permettent d’améliorer significativement la qualité de la recherche. » a ajouté le Secrétaire Général du ministre Mahamadou FAMANTA.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here