Journée internationale de la femme rurale : One Campaign à l’écoute des femmes de Tiéma sur la loi foncière

Loin de la ville, c’est en campagne que l’ONG One Campaign a célébré la Journée internationale de la femme rurale avec les femmes de l’Association Benkadi de Tiéma. C’était le mardi 15 octobre dans la Commune rurale de Baguinéda, région de Koulikoro.

One Campaign est une ONG internationale qui a pour objectif de lutter contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique. Sa démarche consiste à susciter la prise de conscience du grand public et en faisant pression sur les dirigeants politiques du monde entier pour qu’ils soutiennent des politiques et des programmes efficaces  d’aides.   C’est dans cette logique qu’une délégation de One, conduite par sa directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest, Mme Oulie Kéïta,  s’est rendue à Tiéma pour y célébrer la Journée internationale de la femme rurale de cette année avec les femmes de l’Association Benkadi.

Mise en place depuis environ 50 ans, l’Association Benkadi est aujourd’hui composée d’une centaine de femmes. Au cours des échanges, les questions de la directrice et du chargé de Politique et de Plaidoyer de One, Serigne Kadji, ont tourné autour de la loi foncière qui stipule que 15 % des aménagements fonciers de l’Etat ou des Collectivités territoriales soient attribués aux groupements et associations de femmes et de jeunes dans la zone concernée. “L’idée était de savoir comment One peut les encourager et aider à avoir plus de terre, plus d’accès aux semences et tout ce qui leur faut pour améliorer leur culture et comment cette loi foncière a changé le quotidien des femmes de l’association. Ceci dans le but de porter leur voix auprès des autorités politiques et les décideurs”, a expliqué la directrice régionale, Mme Oulie Kéïta.

Au nombre des difficultés, Mme Rokia Coulibaly, secrétaire générale de Benkadi, a évoqué l’absence de système d’irrigation des périmètres octroyés par l’Etat, le manque de terre suffisant et de matériels en bon état pour la transformation alimentaire et le manque de semences pour les cultures : le maïs pour la saison des pluies et les légumes pour la saison sèche.

Dans l’immédiat, la directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest de One a remis une somme d’argent nécessaire pour l’achat d’un séchoir au grand bonheur des femmes de Benkadi qui ont salué le geste.

La cérémonie de remise d’argent s’est déroulée en présence du chef de village de Tiéma, Molobaly Konaté et la présidente de l’association, Doussouba Diarra qui avait à ses côtés plusieurs autres membres de Benkadi.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here