Vente des immeubles de l’état, construction du nouveau siège des douanes à Samako II, situation du centre d’expertise technique La Section Syndicale des Douanes dépose un préavis de grève de 72 heures à compter du 30 octobre 2019

La Section syndicale des Douanes veut une amélioration des conditions de travail des agents. Elle dénonce également la vente des immeubles qui abritaient certains services des Douanes, sans oublier la situation du Centre d’Expertise Technique (CET). Un préavis de grève de 72 heures vient d’être déposé, pour prendre effet du 30 octobre au 1er novembre prochain.

L’administration douanière risque d’être paralysée dans les jours à venir. La Section syndicale des Douanes affiliée au Syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat (Syntade) vient de déposer un préavis de grève de 72 heures, à compter du mercredi 30 octobre au vendredi 1er novembre 2019.

Dans une correspondance en date du 14 octobre, le secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) Yacouba Katilé (Douanier de son état) a informé le ministre en charge du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Hamadoun Dicko, de cette grève.  Ainsi, le Syndicat exige “l’arrêt des mesures prises par le directeur général des Douanes, l’Inspecteur général Mahamet Doucara, à savoir la mise à disposition des agents des douanes au Centre d’Expertise Technique au détriment du service public, au mépris des recommandations appelant à la rupture des contrats avec les sociétés d’inspection, en mettant en place “Dossiers Recettes”, instrument pouvant aider nos administrations à gérer mieux les sorties, dès la fin du délai légal du préavis de grève à partir de son dépôt”.

Sur ce chapitre, le directeur général des Douanes vient d’annuler la note de service N°0132/MEF-DGD du 9 octobre 2019 portant désignation d’agents de la Direction générale des Douanes au sein du Centre d’Expertise Technique (CET).

Autre point de revendication, il s’agit du “démarrage dès le 1er trimestre de 2020 des travaux de construction du siège des services des Douanes à Samako II, le dallage des parcs de stationnement de Sikasso, Mopti et Diboly, en vue de mettre dans le plus bref délai les agents dans les conditions de travail décentes légitimées depuis des années par de remarquables apports au budget national ou tout au moins l’annulation des ventes effectuées et le retour immédiat des services des douanes dans les locaux initiaux”.

“La Section syndicale des douanes décide d’observer sur toute l’étendue du territoire une grève de 72 heures à compter du mercredi 30 octobre 2019 jusqu’au vendredi 1er novembre 2019 à 00 h, si une seule des exigences n’est pas satisfaite. Il se réserve le droit de relancer son mouvement à la fin du mois de novembre 2019. Si aucun début significatif n’est entrepris pour construire et achever dans une durée respectable la construction du siège définitif à Samako II” précise Yacouba Katilé.

       El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here