MINUSMA: le contingent sénégalais au centre d’un conflit ethnique à Mopti

Plusieurs sources concordantes interrogées par nos soins affirmeraient sans ambages que le contingent sénégalais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) serait de connivence avec certains djihadistes dans les attaques des villages de la région de Mopti. Ces Sénégalais de la MINUSMA parlent une des langues du terroir à partir de laquelle ils informent les djihadistes et les groupes armés.
On se rappelle qu’en 2009, le président sénégalais, Abdoulaye Wade, avait fait le forcing à Bandiagara pour installer un des leurs comme chef de la localité. Mais depuis ce jour, le torchon brûle entre Peul et Dogon. De quoi se mêle le contingent sénégalais de la MINUSMA au centre du Mali ? Au lieu de paix, ils mettent le feu.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here