Économie : ouverture des travaux de la 5ème édition de la Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA à Abidjan

La commission de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine ( UEMOA) passe en revue le processus d'intégration dans les États membres.
Ouverts ce lundi 21 octobre, les travaux de la 5ème édition de la Revue annuelle 2019 ont débuté par une phase technique consacrée notamment à l'évaluation de la mise en œuvre effective de 113 textes réglementaires ainsi que 16 programmes et projets communautaires pour un montant de 62,297 milliards de francs CFA.
L'objectif principal de la revue annuelle est de favoriser l'accélération de la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l'Union dans le cadre de l'approfondissement de l'intégration régionale. Instituée par Acte Additionnel de la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement du 24 octobre 2013, la Revue réalisée en 2018 a permis d'enregistrer des avancées significatives en matière de transposition et d'application des réformes communautaires. Selon Gustave Diasso, Représentant résident de la Commission de l'UEMOA en Côte d'Ivoire, ces travaux constitueront une réelle opportunité de faire le point global des performances de la Côte d'Ivoire dans l'application des réformes communautaires. " Cette Revue vise à identifier et à anticiper les facteurs pouvant constituer un goulot d'étranglement ou atténuer l'efficacité des réformes et projets communautaires " a souligné Gustave Diasso. À en croire le représentant résident, la Revue permettra de mettre en évidence les résultats atteints ainsi que les difficultés auxquelles le pays est confronté, afin que des solutions idoines soient apportées dans le but d'améliorer la compétitivité de l'économie et le potentiel de la croissance économique.
Professeur Bamba N'galadjo, représentant du ministre de l'Économie et des finances a dans son propos introductif traduit la preuve de la pleine et entière adhésion de la Côte d'Ivoire au processus d'intégration de l'espace communautaire de l'UEMOA. Selon lui, la prise de part active de la Côte d'Ivoire témoigne de la volonté du pays de faire de l'intégration régionale un levier de croissance économique et de prospérité pour l'amélioration des conditions de vie des populations ivoiriennes et celles de l'Union toute entière. '' Pour l'année 2018, cent seize (116) réformes ont été examinées. À en croire le représentant résident, la Revue permettra de mettre en évidence les résultats atteints ainsi que les difficultés auxquelles le pays est confronté afin que des solutions idoines soient apportées dans le but d'améliorer la compétitivité de l'économie et le potentiel de la croissance économique. Poursuivant dans son intervention, le collaborateur du ministre Adama Coulibaly a assuré que s'agissant de la mise en œuvre des programmes et projets communautaires, le taux d'exécution physique est ressorti à 61 % en 2018 contre 43 % en 2017 et l'indice de performance est passé de 53 % en 2017 à 58 % en 2018.Après avoir adressé ses félicitations aux acteurs nationaux eu égard des résultats, il a interpellé chacun à redoubler d'efforts dans la mise en oeuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires pour permettre à la Côte d'ivoire d'être parmi les meilleurs à l'issue de l'édition 2019.

Cyprien K.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here