Trois projets de loi adoptés à l’assemblé nationale

Trois projets de loi ont été adoptés à l’Assemblée nationale du Mali le 28 octobre 2019. Ces projets délibérés concernaient 3 départements ministériels, à savoir, le ministère de l’Industrie et du Commerce, du ministère de l’Aménagement du Territoire et enfin le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

À noter que le projet a été adopté à 86 voix pour 01 contre 00 abstention. Il autorise la prorogation de l’État d’Urgence déclarée sur le territoire national.

Le 3e arrondissement impliqué dans un grave incident à l’hippodrome

Dans la nuit du 24 au 25 octobre 2019, aux environs de 2 heures du matin au quartier de l’hippodrome, un incident s’est produit lors de la patrouille d’une équipe du commissariat du 3e arrondissement du district de Bamako. Au cours de leur opération de vérification d’identité, un individu a blessé, à coup de couteau, un élément de l’équipe de patrouille (l’avant-bras), avant de tenter de se soustraire du contrôle de la police.

Lors de son interpellation par l’équipe, l’intéressé a succombé des blessures d’une balle qu’il a reçue accidentellement. Aussitôt informée, la Direction générale de Police nationale a fait ouvrir une enquête administrative, au niveau de l’inspection de la police nationale pour faire de la lumière sur toute l’affaire. Cette enquête vise à ce que, le ou les fautifs puissent être identifiés et sanctionnés conformément à la réglementation en vigueur. Sans préjudice de poursuites pénales. Entre temps, une sanction disciplinaire d’arrêt de rigueur a été provisoirement prise à l’encontre de huit (8) fonctionnaires de police, tous en service au commissariat de police du 3e Arrondissement du District de Bamako. Par ailleurs, la direction générale de la police nationale a tenu à présenter, en cette douloureuse circonstance, ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et a rassuré également la population de son ferme engagement à lutter contre l’impunité dans les rangs de la police nationale.
126e conférence et exposition annuelle de l’association internationale des chefs de police

Le Directeur général de la police nationale, l’inspecteur général Moussa AG INFAHI et le chef du Bureau des Études de la coopération et de l’informatique (BECI), le commissaire divisionnaire Mamoutou Togola, ont pris part, du 26 au 29 octobre 2019, à la 126e conférence et exposition annuelle de l’association internationale des chefs de police (IACP) à Chicago.

La conférence et exposition annuelle de l’IACP est l’événement le plus important de l’année en matière d’application de la loi. Plus de 16 000 professionnels de la sécurité publique viennent apprendre de nouvelles techniques, comme le réseautage et l’éducation dans les salles d’exposition, faire progresser leurs connaissances et leur carrière et préparer leur département à la réussite. Depuis 1893, l’IACP a façonné la profession des forces de l’ordre. La conférence et exposition annuelle de l’IACP a été la base, fournissant aux leaders de nouvelles stratégies, techniques et ressources dont ils ont besoin pour naviguer avec succès dans l’environnement en constante évolution des services de police.
Source : Le Pays

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here