Le ministre Hama Ould Sidi M. Arbi aux bénéficiaires des 40 logements sociaux de Mopti : “Je vous invite à veiller au remboursement correct des mensualités, à la salubrité et à l’hygiène des lieux”

“Le logement est cédé au bénéficiaire au prix de 8 millions Fcfa, soit une subvention de 10 819 360 Fcfa… ”

Les bénéficiaires des 40 logements sociaux de Mopti ont officiellement reçu, le week-end dernier, leurs clefs des mains du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement, de l’Urbanisme et du Logement Social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi. Avant de les inviter à veiller au remboursement correct des mensualités, à la salubrité et à l’hygiène des lieux. Ces logements sociaux ont coûté 752 774 404 Fcfa hors taxes, soit 18 819 360 Fcfa par logement, financé sur le budget national. Aux dires du ministre Arbi, le logement est cédé au bénéficiaire au prix de 8 millions Fcfa par unité, soit une subvention de l’ordre de 10 819 360 Fcfa.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement Social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, semble déterminé à redonner un nouveau souffle au programme de logements sociaux. Il vient de procéder à l’inauguration des 40 logements sociaux de Mopti. Pour la circonstance, le ministre Hama Ould Sidi Mohamed Arbi était accompagné par ses proches collaborateurs ainsi que le directeur général de l’Office Malien de l’Habitat (Omh) Sékou Demba.

C’est dans une atmosphère festive que cette cérémonie de remise des clefs aux 40 bénéficiaires s’est déroulée, en présence des autorités politiques et administratives.

Aux dires du ministre Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, cette remise marque la concrétisation de la volonté du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a fait de sa priorité l’amélioration des conditions de vie des Maliens et l’instauration définitive de la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire. Elle consacre, dira-t-il, l’expression manifeste de l’engagement du gouvernement de loger le maximum de Maliens dans des conditions décentes.

“Les 40 logements sociaux de Mopti, exclusivement composés de type F3B Tôle, s’inscrivent dans le cadre du programme gouvernemental 2015 de réalisation de 500 logements sociaux dans les localités de l’intérieur du pays. Ils sont bâtis sur un site viabilisé et morcelé en parcelles de 300m2, soit 15 sur 20 mètres” précisera le ministre en charge de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement Social avec beaucoup de fierté.

Notons que chaque logement a une superficie bâtie de 72,7 m2 et comprend à un salon, deux chambres, une toilette, un débarras, un hall et deux terrasses couvertes. Selon le ministre, “les travaux de construction ont été réalisés par les entreprises maliennes Edem-Bat et Esyk pour un montant total, hors taxes, de 393 661 542 Fcfa. Les travaux de viabilisation, réalisés par les entreprises maliennes (Ecg, Editra et Edem-Bat-Cgs). Et les études et le contrôle ont coûté 24 171 200 Fcfa HT. En somme, le coût total de l’opération, d’un montant de 752 774 407 Fcfa hors taxes, soit 18 819 360 Fcfa par unité de logement, est entièrement financé sur le budget national”.

Il est nécessaire de préciser que le logement est cédé au bénéficiaire au prix de 8 millions de Fcfa par unité, soit une subvention de l’ordre de 10 819 360 Fcfa. Le montant total de la subvention pour les 40 logements serait donc de 432 774 407 Fcfa, soit 57,5% du montant de l’opération, sans compter les exonérations fiscales et le prix du foncier.

“La réalisation de ce programme a permis la création de plus de 300 emplois directs et indirects. Pour l’attribution, il a été constitué une Commission d’attribution indépendante composée des représentants de différents départements, des services techniques de l’administration et de la société civile.

A l’image des Programmes antérieurs, la rétrocession aux bénéficiaires s’étale sur une période de 25 ans sans intérêt, soit 32 167 Fcfa par mois. Ces mensualités comprennent, en plus des frais bancaires de 2 000 Fcfa, la garantie contre les risques de décès de 4 000 Fcfa par mois”.

L’occasion était bonne pour les heureux bénéficiaires de saluer le gouvernement malien pour cette politique des logements sociaux. Après, ce fut au tour du Ministre de procéder à la coupure du ruban et à la visite guidée des logements sociaux.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here