L’EX-DG de LA BMS-SA face à l’affaire des hélicos cloués au sol : Babaly Bah démonte un plan de diabolisation de sa personne

“Je n’ai rien à avoir avec l’affaire des hélicoptères cloués au sol. Et je ne suis pas sous contrôle judiciaire. C’est de l’intox”, persiste et signe Babaly Ba, ancien PDG, puis directeur général de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) cité par des détracteurs dans la sordide affaire des hélicos de l’armée malienne cloués au sol après avoir été acquis à prix d’or avec l’argent du contribuable.

Depuis son départ à la tête de la Banque malienne de solidarité (BMS-Sa) après plusieurs années de bons et loyaux services rendus, Babaly Ba est victime d’un acharnement qui ne dit pas son nom. Une manière tout simplement de ternir l’image de celui qui a tout donné à son pays.

C’est la raison pour laquelle, après la BMS-SA, il se trouve aujourd’hui au poste de conseiller spécial du Premier ministre, Dr. Boubou Cissé. Sans compter qu’il joue un rôle très important afin de ramener le calme dans certaines localités du Mali. C’est dire que l’homme n’a d’autre souci que la paix et la cohésion sociale.

Malheureusement, depuis le week-end dernier, une autre campagne est lancée contre l’ex-patron de la BMS-SA toujours dans le but de salir sa réputation. Il s’agit de la rumeur qui l’implique dans le scandale des “hélicoptères cloués au sol”, notamment sur les réseaux sociaux et certains sites Internet. Heureusement qu’il a vite compris en réagissant à travers un communiqué de presse dont une copie nous est parvenue.

Intox

Dans ce communiqué, Babaly Ba dément catégoriquement cette fausse information l’accusant d’être impliqué dans l’achat des hélicoptères cloués au sol. “J’ai été très surpris d’apprendre cette information sur les réseaux sociaux. Et je dis bel et bien qu’elle est fausse. Plus étonnant, on veut faire croire aux gens que j’ai mobilisé en liquidité 9,5 milliards F CFA pour cette opération. C’est tout simplement de l’intox pour tenter de salir mon image. Je n’ai rien à avoir avec ce dossier à fortiori placé sous contrôle judiciaire. C’est pour vous dire que je n’ai pas été interpellé ou entendu par qui que ce soit”, nous a confié Babaly Ba, très remonté contre les gens qui sont derrières cette cabale.

L’ex-directeur général de la BMS-SA est certes en colère, mais très serein. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here