Liga : le FC Barcelone se fait cueillir à froid par Levante !

En l’espace de quelques minutes seulement, Levante a réussi à remonter un 1-0 en faveur du Barça pour finalement s’imposer 3-1 contre les Catalans.

Quelques jours seulement après son dernier match – une victoire 5-1 convaincante contre Valladolid au Camp Nou avec un festival de Lionel Messi – le champion d’Espagne en titre était de retour. Pour ce duel de la douzième journée de Liga, les Blaugranas s’en allaient défier Levante avec pour objectif de conserver cette première place du championnat. Les troupes d’Ernesto Valverde arrivaient sur une série de sept rencontres gagnées, mais avaient un match compliqué, puisqu’elles ont perdu deux de leurs trois derniers déplacements au Ciudad de Valencia. Sans Ousmane Dembélé – resté à Barcelone suite à des petits pépins physiques – mais avec un Arturo Vidal aligné aux côtés de De Jong et Arthur au milieu, les Catalans pouvaient surtout compter sur le célèbre trio MSG. En face, un onze assez offensif, avec Borja Mayoral et José Luis Morales comme principaux dangers.

Et ce sont bien les hommes de Paco Lopez qui se sont imposés devant leur public (3-1). La rencontre démarrait sur un rythme assez lent, comme si les vingt-deux acteurs de la partie sortaient de la sieste. Pas grand chose à se mettre sous la dent donc, si ce n’est cette frappe assez timide de Luis Suarez (7e). Aucune équipe ne parvenait à prendre le contrôle de la partie, notamment à cause de nombreuses imprécisions techniques. C’est même l’équipe de Valence qui commençait à être de plus en plus dangereuse au fur et à mesure que les minutes défilaient, sans pour autant vraiment solliciter Marc-André ter Stegen. Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour assister à la première vraie occasion. Lionel Messi servait Griezmann en profondeur, et le Français, d’une frappe croisée, butait sur Aitor Fernandez. C’est finalement sur penalty que le Barça allait prendre les devants. Miramon déséquilibrait Semedo dans la surface, et Lionel Messi transformait à merveille, plaçant le ballon sous la barre (0-1, 38e).

Quelques minutes auront suffi à faire chuter le Barça

Dans la foulée, Luis Suarez, blessé, devait laisser sa place. Carles Pérez entrait en jeu, et Antoine Griezmann passait donc en pointe. Côté granota, on peinait à réagir, et c’est sur ce court avantage catalan que tout ce beau monde rentrait aux vestiaires. Une fois la deuxième période lancée, on voyait une équipe de Levante un peu plus conquérante, face à des blaugranas qui faisaient tourner le ballon mais peinaient à trouver la faille. Et à force de jouer avec le feu, le FC Barcelone allait rapidement être puni. Campaña était trouvé par Morales après une erreur de la défense catalane, et le milieu de terrain formé à Séville crucifiait ter Stegen à merveille (1-1, 61e). Mais Lionel Messi et compagnie n’étaient pas au bout de leur peines…

Quelques minutes plus tard, c’est Borja Mayoral qui mettait les siens devant d’une superbe frappe de l’extérieur de la surface (2-1, 64e). En trois minutes seulement, les Catalans ont été assommés ! Ernesto Valverde faisait entrer Ansu Fati pour tenter de relancer la rencontre, mais les locaux étaient bien plus à l’aise et commençaient à multiplier les assauts. Le troisième but n’allait pas tarder à tomber, et Radoja, après un dégagement raté sur ce coup franc, expédiait le cuir au fond à son tour, aidé par Busquets qui avait dévié sa frappe (3-1, 68e). Le stade était en feu, les Barcelonais eux, au fond du trou. Lionel Messi pensait avoir réduit l’écart, mais son but était annulé (74e). Levante a plutôt bien géré la fin de rencontre, et le score n’a donc plus bougé, malgré une belle action d’Ansu Fati (87e). Melero manquait même le 4-1 dans le temps additionnel. Le FC Barcelone reste premier mais peut donc voir le Real Madrid, Grenade, ou le vainqueur du duel Séville-Atlético passer devant d’ici dimanche soir…

Source: http://www.footmercato.net/

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here