ORTM (Office de Radio et Télévision du Mali) : Le curseur sur la réussite du Dialogue National Inclusif en 2019 !

Dans la salle de conférence de son département, le lundi 28 octobre , le ministre de la Communication, Chargé des relations avec les Institutions, Porte-Parole du gouvernement, Yaya Sangaré, a présidé l’ouverture des travaux de la 44ème session ordinaire du conseil d’Administration de l’Office de Radio et Télévision du Mali (ORTM).

« Au titre du Rapport d’Activités 2018, il convient de souligner que cette année apparaît comme celle d’un nouveau départ de l’Office de Radio et Télévision du Mali, en tant qu’éditeur de programmes, et cela après la réforme du secteur de l’audiovisuel public » a déclaré le ministre Sangaré.

D’après lui, cette nouvelle réforme a consacré pour la première fois au Mali la séparation des missions de production réservées à l ‘ORTM de celles de diffusion désormais transférées à la Société Malienne de Transmission et de Diffusion (SMTD), par les ordonnances N°2015-036 P-RM du 02 octobre 2015 portant création de l’Office de Radiotélévision du Mali et l’Ordonnance N° 2015-037 P-RM du 02 octobre 2015, portant création de la Société
Malienne de Transmission et Diffusion (SMDT –Sa).

Selon lui, cette situation a eu une incidence sur le fonctionnement de l’Office qui s’est traduite par le transfert de plus de 200 agents, ainsi que de tous les équipements de diffusion et de transmission, de l’ORTM vers la SMDT.

A ses dires, cette restructuration au plan financier, a engendré une baisse de plus de 10% des recettes de l’ORTM, correspondant aux ressources des différentes conventions de rediffusion ou de partage d’infrastructures, en même temps qu’elle a enregistré une baisse moins significative des charges récurrentes en termes de salaires, d’énergie et de communication qu’on attendait de cette séparation.
« Malgré ces contraintes, l’Office de Radio et Télévision du Mali s’est acquitté de ses missions d’informer, de sensibiliser et de divertir les Maliens de manière satisfaisante, en dépit des difficultés qu’elle connaît » a-t-il signalé.

Ensuite, il a invité l’ORTM à maintenir ce cap et de jouer pleinement son rôle extrêmement important dans la communication, surtout dans les langues nationales( plus accessibles aux concitoyens), sur la problématique et les enjeux du Dialogue National Inclusif que le Mali organise actuellement, afin d’assurer la réussite de toutes les actions de communication autour de ces assises.

A noter que les points inscrits à l’ordre du jour, étaient : l’examen du Procès-Verbal des 42ème et 43ème Sessions ordinaires de l’ORTM du 7 Mars 2019, l’examen du point d’exécution des tâches assignées lors des 42ème et 43ème sessions du Conseil d’administration, l’examen du rapport d’activités 2018, l’examen du plan de formation de l’ORTM et l’examen de la Note d’Orientation sur la Comptabilité.

Par Moïse Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here