Ecole de Maintien de Paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) Le Japon renouvèle le Parc automobile

Le Japon à travers le Fonds de partenariat PNUD-Japon a remis quatre véhicules à l’Ecole de Maintien de Paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB). La remise des clés de ces matériels roulants a été effectuée par l’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki, au Directeur général de l’EMP-ABB, Mody Béréthé.

Dans le cadre de l’appui et la préparation des apprenants à être en mesure de contribuer aux missions de paix, le Japon a offert, le mardi 5 novembre, quatre véhicules, composés d’une Toyota Land Cruiser Pick-up double cabine, une Toyota Land Cruiser V8, une Toyota Land Cruiser Prado, une Toyota Land Cruiser Wagon, d’une valeur de 187 millions de FCFA.

Le Directeur General de l’EMP, Mody Berethé a, tout d’abord, remercié le Japon pour ce geste hautement appréciable. Rappelant que, depuis 2008, le Japon a investi, dans le développement et le fonctionnement de l’EMP-ABB, une enveloppe de 5 millions de dollars américains (2 milliards 960 millions FCA), matérialisant ainsi son engagement par la réalisation d’infrastructures comme la construction du bâtiment de la Direction générale en 2010, une salle de conférence moderne de 80 places en 2011, une deuxième cuisine aux normes internationales en 2017 .

Selon lui, cette donation serait d’un grand apport dans le fonctionnement quotidien de l’école, le déplacement des stagiaires et des instructeurs dans les ateliers hors de l’enceinte de l’école pour des exercices de simulation. Il a, enfin, pris l’engagement que son organisation fera un bon usage de ce don.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki a rappelé que dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de coopération, le Japon a approuvé, en février 2015, une charte de la coopération au développement basée sur quatre objectifs. Sur la base de cette charte et au travers du dialogue politique bilatéral avec le Mali, explique-t-il, le Japon a retenu deux axes majeurs qui sont relatives à la contribution à la paix, à la stabilité et au soutien au développement durable. Et d’ajouter que d’autres contributions sont en cours, portant sur le financement toujours en partenariat avec le PNUD pour l’organisation des cours dans les domaines des droits de l’homme et du genre en 2019-2020.

OUMOU MAIGA (stagiaire)

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here