Mali: Assigné pour extorsion du lot N°4145 à Baco Djicoroni: Le Général Yaya Sangaré sera entendu le lundi 11 novembre prochain

Abus de pouvoir et extorsion de bien d’autrui, le général à la retraite Yaya Sangaré aura-t-il la langue bien mielleuse pour convaincre la justice le lundi 11 novembre prochain ? Le temps, l’unique sage nous en dira plus.

L’affaire de la parcelle N° 4145 qui oppose M. Maciré Kanté et l’inspecteur de police à la retraite Yaya Sangaré est sur le point de connaitre un nouveau développement qui s’annonce sombre pour « l’officier d’ATT » comme beaucoup le surnommait .Le lundi 04 novembre dernier, nous nous sommes approchés à un proche de la victime pour savoir plus sur cette affaire qualifiable « d’abus de pouvoir ».Selon nos informations recueillies auprès de notre conférencier du jour Mahamane Traoré, les tractations autour de cette affaire sont en cours depuis plusieurs années. « Le lot appartient à mon ami Maciré Kanté, un Malien résident à Paris. Il l’a acheté depuis le 12 juin 2001.
On a tous les documents (la lettre originale et le permis de construire) », a-t-il rappelé avant d’enchainer que c’est vers 2012 que Yaya Sangaré à commencer à mettre son pied dans le plat « Maciré avait déjà fait des investissements sur la parcelle. Un jour ,Yaya est venu nous dire lorsqu’on était en chantier d’arrêter les travaux prétextant que le terrain lui appartient. Nous avons été tous stupéfaits. Nous avions dit qu’il n’y’a pas de problème, mais qu’il ramène les documents. Le jour du rendez-vous, il est venu avec la main vide. Il nous a demandé de le suivre dans un restaurant pour discuter. Et, arrivé là-bas, il a reconnu qu’il n’a rien comme document, mais qu’il aime le lieu et qu’on négocie entre nous. »

L’abus de pouvoir

Refuser de négocier, voire céder à la proposition d’un « général », tel semble tout le mal de Maciré pour connaitre ce triste sort : son terrain exproprié ! Le jugement du lundi prochain est la seule porte qui reste pour lui d’être en possession de son droit « Un jour, on a été informé que Yaya a démoli notre maison », a entonné M. Traoré avec une voix émue. « On a pris plusieurs cabinets d’avocats qui ont eu peur de suivre le dossier à la suite des rencontres qu’ils ont eues avec Yaya Sangaré. Cette fois-ci, nous-même, nous sommes allés porter plainte et la convocation a été remise à Yaya pour le lundi 08 novembre prochain. »

Seydou Konaté LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here