57eme congrès mondial de la boxe professionnelle au Mexique : Notre compatriote Tiouta Traoré a fièrement représenté le Mali

Du 20 au 26 octobre s’est déroulé à Cancun au Mexique, le 57ème Congrès mondial de la boxe professionnelle WBC (World Boxing Council). Notre compatriote, Mme Tiouta Traoré, arbitre internationale de boxe professionnelle et membre du Bureau Exécutif de l’Union Africaine de boxe (Abu), a fièrement représenté le Mali à ce grand rendez-vous de la boxe professionnelle mondiale.

rbitre internationale de boxe professionnelle depuis quelques années, Mme Tiouta Traoré est une femme engagée, déterminée, et prête pour la promotion et le développement de la boxe professionnelle au Mali. Dès son retour à Bamako, elle nous a parlé de ce 57ème Congrès mondial de la boxe professionnelle. “Je viens de participer au 57ème Congrès mondial de la WBC qui s’est tenu du 20 au 26 Octobre 2019, à Cancun au Mexique. C’est sur l’invitation du président de la WBC, Mauricio Sulaiman que j’ai pris part à ce grand rendez-vous de la boxe. Ce grand évènement de la boxe professionnelle a regroupé tous les acteurs des cinq continents”, dit-elle.

Parlant de l’objectif du Congrès, elle a expliqué que c’était d’assurer l’unité dans le monde de la boxe et de renforcer la sécurité des boxeurs à travers les règles et le suivi médical (contrôle de poids) quinze jours avant et à la veille du combat.

“Après l’ouverture des travaux par le président de la WBC, les commissions de travail ont été mises en place afin analyser les diverses préoccupations des continents. Pendant trois jours, les commissions de travail ont passé en revue les critères de classement des boxeurs, les rapports avec la fédération de la boxe amateur. Elles ont également évoqué les problèmes réels qui freinent l’épanouissement de la boxe professionnelle. Concernant le cas de l’Afrique, notre commission a mis l’accent sur le suivi d’un boxeur engagé dans les compétitions africaines jusqu’à la WBC. Les promoteurs et les managers ont parlé aussi de l’insuffisance des sponsors, des compétitions, des formations des boxeurs pour affronter de grosses pointures qui sont les adversaires de l’Europe, de l’Amérique, de l’Asie et de l’Océanie”, a-t-elle précisé, avant d’ajouter qu’en marge des travaux des commissions, la WBC a organisé un séminaire de formation pour les juges et arbitres internationaux WBC. “Ce séminaire a regroupé plus de 300 arbitres venant des cinq continents dont une vingtaine de femmes. Il faut préciser que cette formation des juges et arbitres internationaux était sanctionnée par un diplôme”, a-t-elle laissé entendre.

Elle a également indiqué qu’à la fin des travaux de ce 57ème Congrès mondial de la boxe professionnelle, des prix ont été décernés aux grands promoteurs, aux anciens champions du monde et à quelques officiels du Ring pour leur courage et leur détermination dans le travail. Parmi les récipiendaires on peut citer, entre autres : Don King, Bob Arum, Stevenson.                                                                        

  Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here