Forces de défense et sécurité : Marche de soutien ce vendredi à Bamako

La conférence des faitières des associations, organisations de la société civile veut exprimer sa solidarité aux vaillants soldats et exprimer sa compassion aux familles des militaires endeuillées lors  des récentes attaques à travers cette marche.

L’unité du Mali n’est pas une option aujourd’hui, mais une exigence qui se pose à tous.

Dernière ce slogan, ils sont plusieurs associations et organisations de la société civile qui battront le pavé ce vendredi dans l’après-midi. Objectif : réaffirmer leur soutien aux forces de défense et de sécurités et  aux familles endeuillées lors des attaques terroristes au nord et au centre.

La conférence des faitières des associations, organisations de la société civile, en point de presse mardi 5 novembre à la Maison de la Presse a donné les itinéraires de cette grande marche.  Selon la commission d’organisation, elle partira des six Communes de Bamako pour terminer devant le Monument de l’indépendance. Sur place, les marcheurs prévoient aussi des prières pour le repos de l’âme des soldats tombés sur le théâtre des opérations.

 

Tout mettre en œuvre

Au point de presse, le président du regroupement Massoudou Cissé a condamné et  qualifié d’acte ignoble et barbare l’attaque meurtrière perpétrée sur le camp militaire à Indelimane,  le vendredi dernier ayant fait des dizaines de morts. Le peuple malien  ne peut pas sombrer face à cette situation sécuritaire qui nous a été imposée par les forces du mal, un ennemi invisible, prévient-t-il demandant aux autorités de tout mettre en œuvre pour poursuivre ces criminels et les traduire en justice.

La conférence des faitières des associations, organisations de la société civile a appelé au sens élevé du patriotisme de toutes les Maliennes et Maliens  et à leur détermination renouvelée pour le Mali et à ne pas céder aux attentes des forces obscurantistes visant à saper la foi inébranlable de l’armée nationale.

Kadiatou Mouyi Doumbia

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here