Dialogue intergénérationnel du Global Peace au Mali : La jeunesse malienne s’engage pour une paix mondiale !

Dans le cadre de l’élaboration de la future charte de la paix mondiale qui sera présentée à l’organisation des Nations Unies par ‘’Global Péace’’, l’ONG ‘’Tilwate Peace Network’’ a organisé un forum d’échange avec les jeunes sur le dialogue intergénérationnel. L’ouverture des travaux étaient présidée par le Secrétaire Général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcouyé, représentant le ministre Arouna Modibo Touré parrain de l’évènement. C’était le jeudi 7novembre, à l’université ISPRIC, en présence des diplomates des pays amis accrédités au Mali.

Dans son intervention, le Secrétaire Général du ministère de la Jeunesse a félicité les organisateurs pour le choix porté sur la capitale malienne Bamako, faisant partie des 100 villes devant abriter le dialogue intergénérationnel sur les préoccupations des jeunes sur le monde actuel.

Selon lui, ces échanges seront une opportunité pour les jeunes maliens de faire prendre en compte leurs préoccupations dans l’élaboration de la future charte de la paix mondiale qui sera présentée à l’organisation des Nations Unies par ‘’Global Péace’’, l’ONG ‘’Tilwate Peace Network’’.

« Au niveau du département nous encourageons de telles initiatives qui permettent d’engager directement un dialogue entre gouvernants et gouvernés sur les grandes préoccupation du monde contemporain, notamment de la jeunesse » a-t-il déclaré, tout en soulignant que le dialogue intergénérationnel est d’une importance capitale dans toutes les sociétés.

En parlant des actions de son département en faveur de la jeunesse, Amadou Diarra Yalcouyé a souligné l’organisation des sessions de formation dans les camps de jeunesse dans divers corps de métiers afin de développer des compétences en entreprenariats. Ensuite, il a cité les efforts du gouvernement dans le cadre de la construction d’une économie inclusive en faveur des jeunes.

Pour sa part la fondatrice de ‘’Tilwate Peace Network’’, Fatima Al Ansar, dira que la tenue du dialogue intergénérationnel par son ONG à Bamako fait suite à une demande de Gracia Machel, l’épouse de Nelson Mandela, fondatrice de Global Peace, qui a voulu que la capitale malienne soit parmi les 100 villes sélectionnées dans le monde.

Selon la fondatrice, ces échanges se tiennent à un moment, où le Mali a besoin des efforts de tous ses fils pour retrouver sa stabilité. « Il est donc crucial de ne plus mener un combat solo, de conjuguer nos efforts et surtout que les différentes générations se concertent » a-t-elle déclaré.

A ses dires, il s’agit à travers ce dialogue d’échanger, de laisser la parole à la jeunesse pour parler de ses préoccupations par rapport à l’avenir, en plus de donner la parole aux femmes de différentes générations pour qu’ensemble, soit analysé les situations délicates de nos jours.

A signaler que les échanges ont porté entre autres, sur les thèmes, la construction d’économies inclusives, la tolérance et valeurs partagées, la formation technique et professionnelle des jeunes ainsi que le rôle des jeunes et des femmes dans la consolidation de la paix au Mali.

Par Jean Joseph Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here