Coopération Mali/Japon : signature de deux conventions de plus de 3 milliards de FCFA

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé, et l’Ambassadeur du Japon au Mali, Daisuki Kuroki, ont procédé le mardi 12 novembre, à la signature des échanges de notes relatifs à deux programmes de la coopération nipponne dans notre pays d’un montant global de plus de trois milliards de FCFA.

-Maliweb.net- A travers la signature de ses deux conventions, le Japon renforce ainsi sa coopération avec le Mali. L’un concerne le programme de développement économique et social dont le montant de plus de 1,5 milliard de FCFA  sera destiné à l’acquisition des équipements pour le ministère de la Justice et  l’autre est consacré au programme  d’assistance alimentaire d’un montant de 1,5 milliard fcfa.

L’Ambassadeur du Japon au Mali, Daisuki Kuroki a rappelé que tous ses programmes s’effectuent dans le cadre de la coopération financière non remboursable du Japon.

Il a indiqué que l’appui au ministère de la Justice permettra d’assurer le bon fonctionnement institutionnel et apportera la bonne gouvernance à travers l’humanisation des conditions de détention et la formation professionnelle des personnes incarcérées.

En ce qui concerne le second programme, l’Ambassadeur du Japon au Mali a indiqué que l’assistance alimentaire de son pays permet de fournir du riz à notre pays. Il a, à titre de rappel, indiqué que le Japon a offert en août dernier 6428 tonnes de riz au Mali dans le cadre de l’assistance alimentaire de l’année 2017.

Avant de terminer l’Ambassadeur Daisuki Kuroki a affirmé que son pays reconnait l’importance particulière que revêt le Mali dans la stabilisation de la région sahélienne. Il a réitéré au nom de son pays, la ferme détermination d’accompagner le Mali en vue d’assurer un avenir radieux pour les maliens.

photo de famille avec l’ambassadeur du japon

Pour sa part, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé, s’est beaucoup réjoui de la signature des échanges de notes  entre le Japon et notre pays. Selon le ministre Dramé, la première tranche destinée à l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée permettra non seulement d’humaniser les prisons mais aussi de créer des conditions de réinsertion des personnes passées par la cage prison. « C’est un projet pertinent, juste et de confiance à l’Homme », a-t-il souligné.

Il se dit heureux de constater que le Japon accompagne la marche imprimée à la Justice par le gouvernement issu de l’accord politique.  Le ministre Dramé a aussi remercié le Japon pour son soutien à la lutte contre l’insécurité alimentaire au Mali.

Il faut rappeler que cette signature de conventions s’est déroulée en présence du ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et Garde des Sceaux, Malick Coulibaly et du ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Kassoum Denon.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here