Des institutions s’approprient de la Stratégie Nationale de Financement de l’Environnement

L’Agence de l’Environnement et du Développement Durable en partenariat avec le Projet Génération d’Avantages Globaux pour l’Environnement (PGAGE) a organisé le 12 Novembre 2019 une session d’information et de sensibilisation sur la Stratégie Nationale de Financement de l’Environnement au Conseil Nation du Patronat du Mali. La cérémonie d’ouverture cette session été présidée par le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable Housseni Amion GUINDO.

Le Ministre GUINDO dans son allocution a souligné que la protection de l’environnement est une priorité pour le gouvernement de la République du Mali et constitue les bases d’un développement socio-économique durable.

L’objectif de cette session est d’Informer des institutions pour leur permettre d’avoir une large compréhension de la SNFE et favoriser l’appropriation de la SNFE par tous les acteurs intervenant dans le secteur de l’environnement.

Cette session visait spécifiquement à présenter la SNFE aux différentes structures concernées ; partager toutes les informations nécessaires avec les représentants des institutions sur la SNFE; recueillir les différentes observations faites lors de la présentation de la SNFE ;

La loi fondamentale du Mali du 25 Février 1992 a inscrit à son article 15 que : "Toute personne a droit à un environnement sain. La protection, la défense de l’environnement et la promotion de la qualité de la vie est un devoir pour tous et pour l’Etat".

Cette disposition constitutionnelle, a trouvé une première opérationnalisation dans
l’élaboration de la Politique Nationale de la Protection de l’Environnement (PNPE) en 1998 et de son actualisation en cours, et son articulation en neuf Programmes Nationaux d’Actions Environnementales (PNAE). La PNPE s’est donnée comme mission de contribuer au développement économique social durable, avec pour objectifs globaux d’assurer la sécurité alimentaire et de développer les capacités nationales de gestion des ressources naturelles.

Pour plus de cohérence, de visibilité et de durabilité, un fonds unique de gestion de l’environnement et du développement durable apparait comme une solution plus conforme aux principes d’unicité de caisse. Il aurait également l’avantage d’assurer une rationalisation dans l’administration et la gestion des ressources, tout en facilitant le suivi, le contrôle et l’évaluation des ressources ; tous des principes chers à la nouvelle gestion publique. Ce Fonds servirait de matrice de mise en cohérence de l’ensemble des Fonds et mécanismes spécifiques tels que; le Fonds d’aménagement des forêts, le Fonds d’aménagement de la faune le Fonds de l’Eau, la gestion financière des EIES (Etudes d’Impact Environnementales et Sociales), le Fonds national des calamités, le Fonds de fermeture des mines, etc.).

Enfin, eu égard aux vastes domaines d’intervention et à la pluralité des missions et priorités,
le Mali a élaboré une Stratégie Nationale de Financement de l’Environnement qui a été
validée le 28 Février 2019. Cette stratégie se fonde sur les priorités de l’Etat, en identifiant et mobilisant l’ensemble des mécanismes financiers disponibles, y compris la fiscalité écologique, dans un contexte national de rationalisation des dépenses publiques et d’une conjoncture économique internationale des plus difficiles. C’est dans cette optique que l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable organise un atelier pour une meilleure appropriation de la SNFE.

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here