Grand rassemblement de la société civile pour soutenir l’armée malienne : «Les gens sont frustrés de voir tant de morts dans les rangs de nos forces armées »

La Conférence des Faîtières des Associations, Organisations de la société civile a organisé, le vendredi 08 novembre 2019, dans l’après midi, un grand meeting de soutien à l’armée malienne sur le boulevard de l’indépendance de Bamako. Ce meeting fait suite à l’attaque terroriste contre le camp militaire d’Indélimane le 1er novembre dernier ayant fait plus de 50 morts, des blessés et des dégâts matériels importants. «C’est pour dire au peuple malien que nous sommes unis derrière notre armée nationale, c’est ça le but du meeting. Nous comptons aider l’armée par cette mobilisation…Les gens sont frustrés de voir tant de morts dans les rangs de nos forces armées », a déclaré le président de la Conférence des Faîtières des Associations, Organisations de la société civile, Massoudou Cissé. Au cours de ce grand meeting, les manifestants ont réclamé la redynamisation de la coopération entre le Mali et la Russie pour une intervention militaire de Moscou au Mali afin de lutter efficacement contre le terrorisme.

Le vendredi dernier, les organisations de la société civile se sont données rendez-vous au Monument de l’indépendance de Bamako pour soutenir l’armée malienne. Parmi les responsables de ces organisations ayant pris part à ce meeting, on peut citer entre autres : le président de la Conférence des Faîtières des Associations, Organisations de la société civile, Massoudou Cissé, le communicateur traditionnel, Ben Chérif Diabaté, la présidente des femmes veuves, Mme Keïta Djénéba Keïta, Mme Sidibé Fatoumata Sacko et bien d’autres. « Les organisations faitières de la société civile, hommage aux FAMAS, le peuple en appelle au peuple pour le peuple, vendredi après la prière au monument de l’indépendance » ; «Le Peuple malien réclame la redynamisation de la coopération Mali-Russie. Antôrôla » ; « Mouvement IBK Mali Kanou soutient nos FAMAS ; Anw Ka Maliba Be kataa yè » ; «Défendons le Mali, Anw Taye Mali Koyé », c’est entre autre les mots et les phrases qu’on pouvait lire sur les banderoles lors de ce meeting organisé par la société civile malienne. Au cours de ce grand meeting, le président de la Conférence des Faîtières des Associations, Organisations de la société civile, Massoudou Cissé a remercié les uns et les autres d’avoir pris part massivement à ce meeting de soutien à l’armée malienne. « C’est pour dire au peuple malien que nous sommes unis derrière notre armée nationale, c’est ça le but du meeting. Nous comptons aider l’armée par cette mobilisation. C’est pour leur montrer que nous sommes derrière eux nuit et jour, 24h sur 24h pour que la population malienne et internationale puisse comprendre que nous sommes unis derrière notre armée nationale », a souligné Massoudou Cissé. Avant d’inviter le gouvernement malien à tout faire pour traquer les bandits armés qui sèment la terreur et de les traduire devant la justice. « Les gens sont frustrés de voir tant de morts dans les rangs de nos forces armées », a indiqué Massoudou Cissé. Quant à la présidente des femmes veuves, Mme Keïta Djénéba Keïta, elle a invité les uns et les autres à laisser de coté les divergences politiques et à travailler pour la stabilité du Mali. « Nous sommes derrière notre armée, nous respectons nos institutions. Vive le Mali, vive l’armée. Nous savons que nos maris sont morts sur le champ de l’honneur pour la nation, pour une bonne cause. Il y’ a encore des hommes valeureux dans ce pays. Nous demandons aux tenants du pouvoir de laisser de coté la politique et d’œuvrer pour la stabilité du pays », a-t-elle conclu. Pour sa part, le manifestant Issa Konaté dit ceci : « On est sorti pour motiver l’armée et nous demandons aux dirigeants de prendre toutes les précautions nécessaires pour l’armée ». Selon la manifestante Mme Souadou Diabaté, ce meeting doit amener tous les Maliens sur la même voie et dégager ce dont le peuple malien n’a pas besoin. « Le fait même de sortir pour dire que nous aimons notre armée, ça c’est le soutien moral et beaucoup. L’armée a été vaillante depuis la nuit des temps », a-t-elle conclu. A noter que lors de ce meeting, il ya eu des divergences de vue entre les manifestants qui tenaient des propos peu orthodoxes à l’endroit de certains partenaires du Mali comme la France et les organisations du meeting jusqu’à ce qu’il eut un moment donné des jets de sachets d’eau. Aux dires de Massoudou Cissé, ces jets de sachet d’eau s’expliquent par l’émotion. En effet, les organisateurs de ce meeting ont appelé les manifestants à la retenue surtout ceux qui profèrent des propos hostiles à la France et à la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali). Toujours, au cours de ce meeting, les manifestants réclamaient la redynamisation de la coopération entre le Mali et la Russie pour une intervention militaire de Moscou au Mali afin de lutter efficacement contre le terrorisme. Pour preuve, des drapeaux maliens et russes flottaient cote à cote lors de cette grande manifestation de la société civile malienne.

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here