L’opposition malienne manifeste pour que l’armée ait de meilleurs moyens

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, ce vendredi 15 novembre, place de l’Indépendance, à Bamako, pour soutenir l’armée malienne. Les responsables de l’opposition ont dénoncé des détournements de fonds qui empêcheraient l’État de fournir aux militaires des équipements convenables.


Les leaders de l’opposition malienne étaient en tête du cortège avec leurs nombreux militants. Le message principal de cette manifestation est le soutien total à l’armée nationale. Modibo Sidibé, ancien Premier ministre malien : « Aujourd’hui, c’est un moment fort de soutien aux forces de défense et de sécurité. Nous savons qu’elles sont déterminées à accomplir leur mission. Leur détermination se nourrit également de notre détermination à nous tous ».

Plus d’équipements

Pour une armée malienne plus efficace sur le terrain, il faut qu’elle soit équipée, « bien équipée » ont scandé d’autres manifestants. Alors que le chef de file de l’opposition parlementaire a saisi l’occasion pour dénoncer ce qu’il appelle « la corruption au sein de la “Grande muette” ».

Soumaïla Cissé, du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), résume les propos tenus au cours du rassemblement, dernière étape de la manifestation : « Nous avons également dénoncé toute la corruption et la mal gouvernance qui malheureusement ont mis nos propres armées dans des situations extrêmement difficiles. Nous avons exigé qu’il y ait un audit sérieux sur le montant alloué par l’Assemblée nationale dans le cadre de la loi de programmation militaire ».

Mais dans la foule plutôt disciplinée, banderoles et calicots en main, de nombreuses voix ont aussi critiqué « l’inaction de la force française Barkhane sur le terrain ».



Par RFI Publié le 16-11-2019 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here