Signature de l’accord entre le gouvernement Yéménite et les séparatistes du sud le 5 novembre 2019 à Riyad : Les bons points de Mohammed Ben Salmane pour rétablir la sécurité et la stabilité au Yémen et dans la région

Les efforts de l’Arabie Saoudite salués à travers le monde entier

En réponse à la gracieuse invitation du Serviteur des deux Saintes mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud et sous le haut patronage de son Altesse royale, le Prince héritier Mohammed ben Salmane, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense, le gouvernement yéménite et les séparatistes du Sud viennent de franchir un grand pas afin de mettre fin à un conflit dans le sud du Yémen, pays dévasté par une guerre aux fronts multiples. Cela à travers la signature d’un Accord, le 5 novembre 2019, à Riyad, en Arabie Saoudite. Plusieurs personnalités du monde, notamment le président des Etats Unis, Donald Trump, ont salué les efforts du Royaume d’Arabie Saoudite pour rétablir la sécurité et la stabilité au Yémen et dans la région.

epuis la signature d’un accord de cessation des hostilités entre le gouvernement yéménite et les séparatistes du Sud, le 5 novembre dernier, à Riyad, en Arabie Saoudite, le Prince héritier Mohammed Ben Salmane fait la Une des journaux. En d’autres termes, il est aujourd’hui au cœur de l’actualité de la presse nationale et internationale compte tenu du rôle que le Royaume d’Arabie Saoudite a joué afin de trouver une entente dans ce dossier.

“L’Arabie Saoudite scelle une trêve entre loyalistes et séparatistes dans le Sud du Yémen” titre Radio Canada. “Yémen : Gouvernement et Séparatistes signent un accord de partage du pouvoir dans le Sud” titre l’Afp, tandis que l’Agence Reuters titre : “L’Arabie Saoudite obtient un accord de trêve dans le Sud du Yémen”.

Dans ces différents articles, la signature de cet accord sous le leadership du Prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, a été saluée et appréciée. “Si Dieu le veut, cet accord permettra l’ouverture de discussions plus larges entre parties yéménites pour trouver une solution politique et mettre fin à la guerre”, précise Mohammed ben Salmane, prince héritier de l’Arabie saoudite lors de la cérémonie retransmise en direct sur la télévision saoudienne. Avant de déclarer : “C’est un jour de joie pour l’Arabie saoudite lorsqu’elle voit les Yéménites réunis. Cet accord va ouvrir une nouvelle période de stabilité au Yémen. L’Arabie saoudite se tient à vos côtés”.

Notons que la signature de cet accord fait l’objet d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Prince héritier des Émirats Arabes Unis, Mohamed ben Zayed Al-Nahyan, du président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi et du chef du Conseil de transition du Sud (Cts), Aidarous Al-Zoubaidi.

Selon certaines sources, l’accord prévoit la formation dans les trente jours d’un nouveau gouvernement limité à 24 ministres, avec un nombre paritaire de représentants du Sud et du Nord. Il stipule également que le Conseil de transition du Sud (CTS) sera intégré à toute négociation politique en vue de mettre fin au conflit.

En tout cas, les efforts déployés par le Prince héritier Mohammed ben Salmane dans le cadre de la signature de cet accord ont été fortement salués par plusieurs personnalités dont des chefs de l’Etat à travers le monde. C’est le cas du président des Etats-Unis, Donald Trump, qui a estimé dans un tweet sur son compte Twitter que cette signature est un “très bon” départ. Avant d’inviter “toutes les parties au Yémen à continuer à travailler et à faire des efforts pour parvenir à un accord final”.

Le Royaume Uni estime que cet accord à Riyad est un pas important vers une solution politique globale au Yémen. C’est pourquoi, il s’est félicité de cette signature du document dit “Accord de Riyad” avant de saluer les efforts de l’Arabie Saoudite pour rétablir la sécurité et la stabilité au Yémen et dans la région.

Quant à l’Union Européenne, elle se félicite également de l’Accord de Riyad. Le porte-parole du service européen pour l’action extérieure à Bruxelles a déclaré que “la conclusion de l’accord entre le gouvernement yéménite et le Conseil de Transition du Sud sous les auspices du Roi Salman ben Abdul Aziz Al Saud en présence du Prince héritier Mohammed ben Salman constitue un pas important vers la cessation des violences et l’instauration de la paix pour le Yémen et toute la région”. Du coup, “l’Union Européenne encourage les signataires à saisir cette occasion pour reprendre les travaux en vue d’une paix durable négociée sous les auspices des Nations Unies afin de garantir la participation de tous les Yéménites au processus de réconciliation”.

Le président de la République arabe d’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, a aussi exprimé sa grande joie à l’occasion de cette signature. “J’ai suivi avec plaisir, sur mon compte Twitter, la cérémonie de signature de l’accord entre le gouvernement yéménite et le Conseil de Transition au Sud. Cet accord est un grand pas en avant pour la résolution de la crise yéménite, il renforce l’unité du Yémen et instaure la stabilité et la paix dans la région” précise le président Abdel Fattah al-Sissi avec beaucoup de fierté.

 El Hadj A.B. HAIDARA

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here