Dons aux mineurs de Bollé et à l’UMAV : L’Association des médaillés de la légion d’honneur de France et ordre respecte la tradition

Les dons remis sont composés de 40 sacs de riz de 50 kilogrammes

Mise sur les fonts baptismaux pour apporter leur contribution à la construction de l’édifice national, l’Association des médaillés de la légion d’honneur de France et Ordre du mérite est en train de jouer sa participation de la plus belle manière. Dans la foulée, elle a instauré une tradition qu’elle perpétue chaque année. Celle d’accompagner le Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, en faisant des donations à des structures nécessiteuses.

Cette année, la tradition a été encore respectée par la remise d’une quantité de dons au Centre spécialisé pour détention, de rééducation et de réinsertion pour mineurs de Bollé et à l’Union malienne des aveugles (UMAV). La réception de cette donation composée de 40 sacs de riz, s’est déroulée le jeudi dernier, à l’occasion d’une cérémonie modeste au cours de laquelle on notait la présence d’une forte délégation de ces médaillés.

La délégation était composée : du président de l’Association, Founeké Keita, ancien ministre de la République, du Grand chancelier des ordres nationaux du Mali, le général de brigade, Amadou Sagafourou Guèye, de Anthioumane N’Diaye, Mme Valérie et Mme Diarra Awa, tous membres de cette association bienfaitrice.

Le centre de détention pour mineurs de Bollé a été la première étape de cette donation. Là-bas, la délégation a été accueillie par le Directeur général adjoint du centre, Ibrahim dit Sory Kandia Sako.  Celui-ci a d’abord remercié les donateurs du jour, avant de les rassurer que la donation faite sera utilisée à bon escient.

Parlant de la structuration du centre et les différentes missions qui lui sont assignées, il dira qu’il est composé de 6 unités. Il s’agit de : l’unité d’action sociale, l’unité de la santé, de l’unité de formation professionnelle et pédagogique, l’unité agro-pastorale, l’unité de surveillance et l’unité socioculturelle et sportive.

S’agissant des activités que le centre mène, Ibrahim dit Sory Kandia Sako dira qu’elles sont multiples et pluridisciplinaires. L’administration pénitentiaire dans sa nouvelle vision, contribue plus à la réinsertion docile professionnelle des mineurs. C’est pourquoi, il a en son sein, un atelier de menuiserie métallique, un atelier de coiffure, une unité d’emballage d’eau. Aussi, il organise beaucoup d’activités théâtrales et socio culturelles et sportives. D’autres activités non permanentes sont également organisées par le centre.

La deuxième étape de la donation a consisté à se rendre au chevet des handicapés visuels, organisés en union. Après les salutations d’usage, le président de l’UMAV, Barry Hadji a d’abord présenté les membres présents de son bureau. Avant de faire un listing des difficultés auxquelles est confrontée son organisation. Au nombre de celles-ci, il a cité : le problème d’écoulement de leur production, qui est la craie sur le marché ; le problème d’ordre judiciaire ; les factures souvent impayées pour faute d’argent ; le non respect du quota au niveau de la fonction publique etc.

De son coté, le président de l’Association, Founeké Keita dira que cette donation entre dans le cadre de la célébration du Mois d’octobre. C’est une manière pour son Association de venir manifester sa solidarité à l’égard de ces structures.

Par rapport aux difficultés énumérées par l’UMAV, le président a dit prendre bonne note. Il a promis que sa  structure va s’investir pour  que l’UMAV soit mise dans ses droits.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here