DRCC du district de Bamako : Des produits périmés d’une valeur de 300 millions de FCFA incinérés

La direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako (DRCC-DB) a procédé, le vendredi dernier à Dio, à l’incinération de 100 tonnes de produits alimentaires saisis. La valeur de ces produits est estimée à 300 millions de FCFA.

Le directeur régional du commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako, Zedion Dembélé, a personnellement mis le feu aux produits périmés en présence des représentants des consommateurs et du secrétaire général de la direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence, Nouhoum Sidibé.

Conformément aux textes et aux missions de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako, les agents sont toujours sur le terrain à la recherche de produits impropres à la consommation.

Durant les mois de septembre et octobre 2019, les hommes de Zedion Dembélé ont saisi environ 100 tonnes de produits dangereux pour les consommateurs estimés à 300 millions de FCFA. Il s’agit essentiellement de produits alimentaires.

Le directeur régional du commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako, Zedionn Dembélé, a rassuré la population que les opérations de retrait des produits périmés vont se poursuivre avec la même intensité et aucun point de vente ne sera épargné. «Les commerçants qui proposent des produits périmés à la vente seront sanctionnés conformément aux dispositions de la loi portant protection du consommateur», promet-il.

Il a également demandé à la population de rester calme. «Nous sommes en mission tous les jours pour les protéger et nous demandons aux opérateurs économiques de déclarer les produits dont la date de péremption est atteinte à la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence du District de Bamako, pour qu’on puisse les enlever et les détruire conformément aux dispositions règlementaires», a lancé le directeur.

Au nom des consommateurs, M. Fofana s’est réjoui de l’opération et a invité les autorités à poursuivre en justice les opérateurs économiques qui vendent des produits périmés sur le marché. Selon lui, la santé de la population en dépend.

Y. Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here